Covid-19 : les personnes diabétiques doivent-elles se faire vacciner en priorité ?

La liste des personnes prioritaires pour la vaccination contre le coronavirus ne cite pas explicitement les personnes atteintes de diabète. Pourtant, certaines sont clairement à risque face aux formes graves de Covid-19. Qu'en est-il réellement ?

Article rédigé par
Édité par Noémie Bonnin - Solenne Le Hen
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Une femme atteinte de diabète mesure son taux de sucre dans le sang (illustration). (FRANCK FIFE / AFP)

Ils sont 4,5 millions à se poser la question : les diabétiques sont-ils prioritaires pour se faire vacciner contre le Covid-19 ? Doivent-ils se faire vacciner à l'occasion de la première phase, actuelle, en même temps que les personnes âgées de plus de 75 ans ?

>> Covid-19 : suivez les dernières évolutions de la situation dans notre direct

Depuis le début de l’épidémie, un tiers des morts du Covid était diabétique, c’est dire si ces personnes atteintes de diabète sont à risque. Pourtant, ils n’apparaissent pas dans la liste des malades sans distinction d’âge prioritaires pour la vaccination. Une liste publiée la semaine dernière par le ministère de la Santé. En fait, si, mais il faut pouvoir lire entre les lignes de cette liste, explique Jean-François Thébaut, vice-président de la fédération des diabétiques : "On y est bien-sûr, mais de manière implicite, et non pas de manière explicite. La liste précise indique que les personnes qui sont atteintes de polypathologies, de défaillance de plusieurs organes sont prioritaires. Bien entendu, le diabète est une défaillance viscérale d'un organe, le pancréas. Donc elle est ipso facto inclue."

Âge et comorbidité, des facteurs déterminants

Souvent, le diabète s'ajoute à une autre pathologie : une obésité importante, une insuffisance rénale, cardiaque ou pulmonaire par exemple… Le patient est alors polypathologique, il a donc droit d’être vacciné en priorité contre le Covid-19. Malgré tout, tous les diabétiques n’ont pas nécessité d’être vaccinés rapidement.

"Toutes les personnes qui souffrent de diabète ne sont pas menacées de la même manière."

Jean-François Thébaut, vice-président de la fédération des diabétiques

à franceinfo

"Les études qui ont été faites en France, en particulier l'étude Coronado, montrent très bien que l'âge est un facteur déterminant, avec une moyenne d'âge barrière qui est de l'ordre de 69/70 ans, précise Jean-François Thébaut. C'est l'association avec une comorbidité qui rend la personne particulièrement vulnérable et sensible à faire des formes sévères de Covid. À l'inverse, un patient diabétique de type 2 d'une soixantaine d'années, qui est bien équilibré et qui n'a aucune autre pathologie, n'a pas plus de risques que quelqu'un d'autre."

La Fédération française des diabétiques conseille à chaque patient d’aller voir son médecin pour savoir s’il peut, s’il doit être vacciné rapidement. Si c’est le cas, le médecin fera alors un certificat à présenter au centre de vaccination.

Covid-19 : les personnes diabétiques doivent-elles se faire vacciner en priorité ? - Le reportage de Solenne Le Hen
--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.