Covid-19 : les chiffres sont bons, mais l'épidémie n'a pas disparu

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : les chiffres sont bons mais l'épidémie n'a pas disparu
France 2
Article rédigé par
D.Mascret - France 2
France Télévisions

Les personnes admises en réanimation des suites du Covid-19 sont au nombre de 1 655 en France, et les cas positifs dénombrés sont en moyenne de 2 600 cas par jour. Mais le variant Delta progresse et l'épidémie n'a pas disparu. 

Les chiffres de l'épidémie de Covid-19 sont bons, mais ce n'est pas la fin de la circulation du virus pour autant. "Il y a encore le variant Delta qui circule en France, une étude du CNRS publiée dimanche estime qu'il y aurait 30% de variant Delta déjà en Île-de-France alors qu'au dernier pointage officiel, le 8 juin, c'était plutôt 4%, ça veut dire qu'on pourrait assister, comme on l'a vu au Royaume-Uni, à une petite remontée des cas", explique le journaliste et médecin Damien Mascret sur le plateau du 20 Heures de France 2, lundi 21 juin. 

Des scénarios pessimistes et optimistes du CNRS

Les cas de Covid-19 pourraient ainsi de nouveau augmenter à la rentrée. Le scénario le plus pessimiste de l'étude du CNRS "est une remontée en septembre, on redépasserait 5 000 patients en réanimation", mais il paraît "un petit peu excessif" selon le scientifique. D'autres scénarios plus probables estiment qu'il pourrait y avoir une légère remontée des cas en réanimation, voire une stagnation. "Mais attention, dans ces scénarios, le CNRS estime à chaque fois qu'il y aura à la fin de l'été 75% de Français vaccinés, on n'y est pas encore", lance l'expert. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.