Covid-19 : les Autrichiens divisés concernant la vaccination obligatoire

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Article rédigé par
L.Desbonnets, P.Montels, M.Werth - France 2
France Télévisions

Des manifestations se sont tenues en Autriche samedi 20 novembre pour s’opposer à la vaccination contre le Covid-19 devenue obligatoire dans le pays.

À Vienne, capitale de l’Autriche, des dizaines de milliers de manifestants ont tenté de paralyser tout le centre historique de la ville. À l’appel de l’extrême droite, ils ont protesté contre le nouveau confinement instauré et surtout la décision de rendre la vaccination contre le Covid-19 obligatoire pour tous. "C’est l’horreur ce qui se passe avec nous les non-vaccinés. On est chassés, poursuivis, mis dehors. C’est une catastrophe", dénonce une manifestante.

Forte fréquentation dans les centres de vaccination

En principe, les personnes n’étant pas vaccinées contre le virus sont confinées depuis lundi dernier, mais le droit de manifester est une exception. De son côté, la police rappelle à l’ordre ceux qui ne portent pas de masque et retire les pancartes les plus extrêmes. Dans d’autres quartiers de la ville, certains Autrichiens font la queue pour aller se faire vacciner. Le plus grand centre de vaccination de Vienne n’avait pas connu une telle fréquentation depuis plusieurs mois. À partir du 1er février prochain, ceux qui ne seront pas vaccinés contre le Covid-19, "les amendes pourront aller jusqu’à 3 600 euros", rapporte le journaliste de France Télévisions Laurent Desbonnets, en duplex de la capitale autrichienne.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.