Covid-19 : le pass sanitaire et le QR code, les nouveaux outils du déconfinement

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : le pass sanitaire et le QR code, les nouveaux outils du déconfinement
FRANCE 2
Article rédigé par
F. Prabonnaud, J. Mimouni, T. Cuny, C. Cormery, G. Le Goff, M. Le Rue - France 2
France Télévisions

La vaccination contre le Covid-19 sera bientôt un sésame pour assister à de grands événements publics. Le gouvernement a dévoilé le détail du pass sanitaire, qui devrait prochainement voir le jour. 

Pour déconfiner en limitant les risques, le pass sanitaire serait une solution. À partir du 9 juin, il sera nécessaire dans les lieux rassemblant plus de 1 000 personnes. Pour prouver que l'on est immunisé contre le Covid-19 ou non contagieux, trois types de documents pourront être présentés : un test de dépistage négatif, un certificat de rétablissement du Covid-19 ou encore un certificat de vaccination. 

Un pass à présenter dans plusieurs endroits 

Ce pass sanitaire fait toutefois débat chez les députés comme dans l'opinion. "Aller visiter les musées, me balader, aller à mes associations où je ne vais plus... Je suis pour à 100%", confie une passante au micro de France 2, tandis qu'une autre dénonce une "perte de liberté" et un "contrôle permanent de l'État". Parmi les endroits où il faudra présenter ce pass, figurent les théâtres, les salles de spectacle ou de conférence, les salons, les foires et expositions, les stades et établissements sportifs couverts, ou encore durant les compétitions sportives de plein air. 


À l'intérieur des restaurants, un autre outil sera disponible : le cahier de rappel numérique. Il suffira de scanner un QR code à l'arrivée pour pouvoir être averti si on est cas contact. Une notification sera alors envoyée à l'utilisateur sur l'application TousAntiCovid. Ce cahier de rappel numérique sera aussi nécessaire dans les bars, les salles de sport et les cantines d'entreprise. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.