Covid-19 : en Ardèche, des antivaccins cherchent à intimider les soignants

Publié
Covid-19 : en Ardèche, des antivaccins cherchent à intimider les soignants
France 2
Article rédigé par
A. Brogat, D. Lefauconnier, N. Ferro, N. Jauson - France 2
France Télévisions

En Ardèche, des antivaccins mettent la pression sur les soignants. Certains sont même victimes de tentatives d'intimidation.

Dans un centre de vaccination situé à Saint-Étienne-de-Fontbellon (Ardèche), 150 personnes reçoivent une injection de vaccin contre le Covid-19 chaque jour. Mais le personnel soignant se dit actuellement victime d'actes d'intimidation. "Dans notre boîte aux lettres, on a reçu une injonction d'arrêter de vacciner, déplore Cédric Lomel, infirmier libéral. Il y a un groupe d'antivax ici, assez actif, et on a même eu notre boîte aux lettres qui a été détériorée. Notre plaque a été dégradée aussi.

Des courriers anonymes envoyés à la pharmacie

Le centre a notamment reçu une lettre, sans menace directe, mais avec des chiffres sur la supposée dangerosité des vaccins. À la fin de ce courrier, il est même demandé de "cesser dès à présent toute injection desdits vaccins sur la population". Une pharmacie de la commune a elle aussi reçu des courriers anonymes. En Ardèche, le taux de vaccination complète est de 71,7%, soit quatre points en dessous de la moyenne nationale. Il s'agit aujourd'hui de l'un des départements où le Covid-19 circule le plus en France.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.