Coronavirus : Emmanuel Macron reprend la main concernant la campagne de vaccination

Attaqué par des opposants politiques, le président de la République Emmanuel Macron a lui-même choisi de répondre. Il est très attendu au sujet de la campagne de vaccination contre le coronavirus.

FRANCEINFO

La gestion des vaccinations contre le coronavirus en France n’a cessé de susciter les critiques de la part de l’opposition. Face à ces polémiques, c’est le président de la République Emmanuel Macron lui-même qui a choisi de répondre aux reproches. "Il est visé sur le plan politique donc c’est lui qui reprend la main, il prend la parole", analyse la journaliste  de France Télévisions Patricia Issa de Grandi.

Une accélération en deux phases

À Tours (Indre-et-Loire), entouré de plusieurs élus mardi 5 janvier, Emmanuel Macron a promis que la campagne de vaccination va s’accélérer en deux phases. Une première jusqu’à fin mars qui visera "les plus fragiles et les personnels soignants" avec un recueil du consentement "allégé, simplifié, parce qu’on disait que cinq jours c’est trop long", souligne Patricia Issa de Grandi. De nouveaux centres de vaccinations verraient le jour. La deuxième phase tenterait, elle, d’élargir la vaccination "sur le modèle de la vaccination contre la grippe donc quelque chose de beaucoup plus classique avec un vaccin plus facile à conserver".

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron va diriger un nouveau conseil de défense mardi 29 décembre, en visio-conférence.
Emmanuel Macron va diriger un nouveau conseil de défense mardi 29 décembre, en visio-conférence. (LUDOVIC MARIN / AFP)