Vacances : la Belgique dans l'attente des touristes français

Les vacances d'été débutent dans trois semaines. La Belgique, elle, tend les bras aux touristes dès lundi 15 juin, jour de réouverture des frontières. Dans la commune belge de Bouillon, les professionnels trépignent d’impatience.

FRANCE 3

Elle est le symbole du tourisme franco-belge. Avec le confinement et la fermeture des frontières, la ville de Bouillon (Belgique) a souffert d'un point de vue économique, à l’image des cafetiers et des restaurateurs comme Elizio Gaspard, pour qui les Français représentent 80% de la clientèle. "On est passé à côté de tout, on est passé à côté du mois d’avril, de la Pentecôte... On réouvre une fois que tout est terminé, mais on espère qu'une chose, c’est que nos fidèles amis français reviennent !" explique-t-il. "Comme ils ont l’habitude de venir chaque année, on espère que les Français reviendront un peu immigrer en Belgique le week-end", ajoute-t-il.

Une clientèle étrangère essentielle pour les restaurateurs

La réouverture des frontières lundi 15 juin est donc particulièrement attendue. Au pied du château fort, Philippe est impatient. La clientèle étrangère représente 95% de son chiffre d’affaires. "C’est une joie immense, ça va nous faire du bien !", s'enthousiasme Philippe Lagrange, cafetier à Bouillon .

Le JT
Les autres sujets du JT
Les vacances d\'été débutent dans trois semaines. La Belgique, elle, tend les bras aux touristes dès lundi 15 juin, jour de réouverture des frontières. Dans la commune belge de Bouillon, les professionnels trépignent d’impatience.
Les vacances d'été débutent dans trois semaines. La Belgique, elle, tend les bras aux touristes dès lundi 15 juin, jour de réouverture des frontières. Dans la commune belge de Bouillon, les professionnels trépignent d’impatience. (FRANCE 3)