Un détenu de Fresnes a été testé positif au coronavirus, une première en prison

L'état de santé de cet homme de 74 ans n'était pas connu samedi. Un dispositif de suivi a été mis en place pour les surveillants qui ont été en contact avec ce détenu. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
La prison de Fresnes (Val-de-Marne), le 22 janvier 2018. (SIMON GUILLEMIN / HANS LUCAS / AFP)

Un détenu de la prison de Fresnes (Val-de-Marne), âgé de 74 ans, a été testé positif au coronavirus, a annoncé une porte-parole du ministère de la Justice, samedi 14 mars. Il s'agit du premier cas confirmé dans une prison française. Incarcéré le 8 mars en cellule individuelle dans la prison du Val-de-Marne, cet homme a été, après l'apparition de premiers symptômes, conduit vendredi à l'hôpital du Kremlin-Bicêtre, où sa contamination a été avérée. "Il [n'a] pas été en contact avec d'autres détenus", a affirmé la porte-parole Agnès Thibault-Lecuivre.

Ce septuagénaire avait fait l'objet d'un "suivi particulier" dès son arrivée à Fresnes en raison de son âge et de son "état de santé". Il n'était pour l'heure pas possible de déterminer si sa contamination a eu lieu en milieu ouvert ou au sein de la prison. Le détenu "a toujours été placé en cellule individuelle et n'a pas été en contact avec d'autres détenus", a affirmé la porte-parole de la Chancellerie.

Deux infimières de Fresnes aussi contaminées

Son extraction vers l'hôpital s'était faite dans le respect des "consignes de sécurité sanitaire", notamment le port de masques, a-t-elle assuré. Son état de santé n'est pas connu. Un "dispositif de suivi" a été, depuis, mis en place à Fresnes pour les personnels pénitentiaires qui ont été en contact avec le détenu, a ajouté Mme Thibault-Lecuivre.

Vendredi, la ministre de la Justice Nicole Belloubet avait annoncé qu'une infirmière de Fresnes avait contracté le virus. Dimanche, la direction de l'administration pénitentiaire a confirmé la contamination d'une deuxième infirmière, testée positive samedi soir. Toutes deux travaillent au sein de "l'unité sanitaire de Fresnes", a précisé l'administration. Mais on ignore si elles ont été en contact récemment, et si elles ont été en contact avec le détenu contaminé. Leur état de santé n'a pas non plus été communiqué.

"Les personnes identifiées qui ont été directement en contact" avec la nouvelle infirmière contaminée "ont été écartées et placées en quatorzaine" et "par précaution, autour de l'unité sanitaire, les personnels portent des masques", selon l'administration. Des "mesures préventives" avaient déjà été prises après le premier cas.

La sélection de franceinfo sur le coronavirus

• Décryptage. Coronavirus : le ministre Jean-Michel Blanquer et l'infectiologue Karine Lacombe ont répondu à vos questions sur l'épidémie et les écoles

• Synthèse. Rassemblements restreints, écoles et lieux culturels fermés : on fait le point sur les nouvelles mesures prises pour endiguer l'épidémie de coronavirus

• Reportage. "Je continue à faire la bise" : pourquoi tant de Français rechignent aux "gestes barrières" face au coronavirus

• Témoignage. "On fait comment maintenant ?" : la fermeture des crèches et des écoles à cause du coronavirus plonge les parents dans l'inquiétude

• VIDEO. Coronavirus : les quatre gestes simples à adopter pour se protéger et éviter la propagation

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.