Traitements contre le Covid-19 : la France va recevoir 6 000 doses de Sotrovimab vendredi

Pour certaines personnes très âgées, immunodéprimées ou très à risques, des traitements curatifs et préventifs sont disponibles parallèlement à la vaccination, qui peut se montrer insuffisamment efficace chez elles

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le QG du laboratoire GSK GlaxoSmithKline, à Londres, le 10 mai 2006. (ASSOCIATED PRESS)

La France enrichit son arsenal thérapeutique face au Covid-19. Outre la livraison prévue d'un antiviral, le Paxlovid, fin janvier, un nouvel anticorps monoclonal, le Sotrovimab, doit arriver sur le territoire dès vendredi 21 janvier. Au total, la France a commandé 20 000 doses de ce traitement développé par les laboratoires Vir Biotechnology et GSK.

Pour certaines personnes très âgées, immunodéprimées ou très à risques, les traitements curatifs et préventifs sont en effet disponibles parallèlement à la vaccination, qui peut se montrer insuffisamment efficace chez elles. "Malgré la vaccination, les personnes à risque doivent consulter très rapidement en cas de Covid", a donc souligné le ministère de la Santé, estimant néanmoins que "la vaccination reste notre principale arme".

Efficace contre Omicron, le Sotrovimab a pour inconvénient d'être administré par injection intraveineuse à l'hôpital ou via une hospitalisation à domicile dans les cinq jours suivant l'apparition des premiers symptômes. La pilule Paxlovid, de Pfizer, est elle administrée par voie orale à raison de trois comprimés par jour pendant cinq jours.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.