TousAntiCovid : la nouvelle appli un temps perturbée en raison d'un trop grand nombre de téléchargements, reconnaît le gouvernement

La situation semblait résolue, jeudi soir.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'application TousAntiCovid est disponible sur Android et sur iPhone via les portails de téléchargement habituels. (TOUSANTICOVID)

A peine arrivée, déjà dépassée ? L'application de traçage de contacts StopCovid, controversée et très peu utilisée depuis sa sortie le 2 juin, a été relancée, jeudi 22 octobre, sous une nouvelle forme, baptisée TousAntiCovid.

"Nous avons besoin de vous, (...) téléchargez-la !" a lancé le secrétaire d'Etat au Numérique Cédric O, lors d'une conférence de presse du gouvernement sur l'évolution de l'épidémie de Covid-19, parce qu'elle "n'est utile que si nous sommes très nombreux à le faire". 

Sa fonction reste d'avertir ses utilisateurs lorsque ceux-ci ont croisé, dans les deux dernières semaines, à moins d'un mètre et pendant plus de 15 minutes, un autre utilisateur contaminé par le coronavirus – et qui l'a déclaré dans le système. L'application sera désormais référencée dans toute la communication officielle comme un geste barrière supplémentaire contre l'épidémie, a aussi indiqué Cédric O.

Le Premier ministre, Jean Castex, a indiqué l'avoir téléchargée, alors qu'il ne l'avait pas fait pour sa précédente version.

"Impossible de dire quand ça va revenir à la normale"

Pourtant, de nombreux utilisateurs de l'application, souvent journalistes, ont indiqué jeudi en début de soirée sur Twitter rencontrer des problèmes d'utilisation : impossible de l'activer, affichage du texte en rade

Contacté en début de soirée, le cabinet de Cédric O a indiqué à France Télévisions avoir connaissance de ces problèmes, dus à une "grosse montée en charge" des téléchargements. Mais tout "va rentrer dans l'ordre", promettait-il. Idem du côté de la direction générale de la santé : "On est au courant de cette situation. Il y a actuellement un certain nombre de téléchargements. Il faut continuer de la télécharger. Le serveur et l’application ne sont pas tombés, mais il y a une sorte de file d’attente." Et d'ajouter qu'il était pour l'instant "impossible de dire quand ça va revenir à la normale". En fin de soirée, la situation semblait néanmoins résolue.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.