Tourisme : un bilan contrasté sur l'ensemble du territoire

Si la saison touristique en Île-en-France a été durement touchée par le coronavirus, la situation est plus contrastée sur le reste du territoire.

France 2

Sur l’ensemble de la France, les hôtels ont été à moitié vide. "Ils ont été remplis à seulement 55%", indique le journaliste Jean-Paul Chapelle depuis le plateau du 20 heures. "C’est beaucoup moins que l’été dernier, avec 75 % de fréquentations". Derrière cette moyenne, il y a de grosses différences avec les grandes villes comme Lille, avec 44% de d’occupation des hôtels. Le littoral atlantique, quant à lui, a fait le plein, avec 82% d’occupation.

Une hôtellerie économique qui en sort gagnante 

Le tourisme a également souffert, à Paris comme ailleurs, de l’absence des touristes étrangers. "Une absence qui a pénalisé le haut de gamme. L’hôtellerie économique tire son épingle du jeu, avec plus de réservations dans les deux étoiles que les cinq étoiles", explique Jean-Paul Chapelle. "Les Français ont préféré les gîtes et locations de maisons sur Airbnb, notamment dans les départements ruraux et montagneux".

Le JT
Les autres sujets du JT
La place Bellecour, à Lyon, le 30 octobre 2017. 
La place Bellecour, à Lyon, le 30 octobre 2017.  (MOIRENC CAMILLE / HEMIS.FR / AFP)