Territoire de Belfort : un hôpital sous tension

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Territoire de Belfort : un hôpital sous tension
France 2
Article rédigé par
A.Etienne, A.Maurisson, R.Mathis - France 2
France Télévisions

Dans le territoire de Belfort, la situation sanitaire est tendue dans certaines hôpitaux. L'arrivée d'une troisième vague est redoutée.

À l'hôpital de Trévenans, dans le Territoire de Belfort, l'épidémie de Covid-19 continue de faire des ravages. Le service de dermatologie et de diabétologie a été transformé en une unité Covid. Comme au printemps dernier, Anne Sophie Dupond, chef du service de dermatologie, a mis de côté sa spécialité pour ne soigner que des patients Covid. Une transformation qui aurait dû être temporaire, mais qui dure depuis plus de deux mois : "le rythme des entrées et des sorties de patients est similaire à la première vague. Le problème, c'est que ça s'étend dans le temps". 

Forte inquiétude

Le confinement n'a pas eu d'effet sur les hospitalisations, le service est resté saturé. "On a vraiment peur parce qu'on n'en voit pas le bout"explique Milica Milinkovic, infirmière. Une forte inquiétude confirmée par les projections de l'ARS pour les semaines à venir : "à partir de début janvier, nous pourrions être dans l'obligation d'accueillir près de 220 hospitalisés au sein de l'établissement", explique Pascal Mathis, directeur général de l'hôpital de Trévenans. Trouver des places pour les patients est un véritable casse-tête.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.