Reconfinement : les craintes du gouvernement sur l’acceptation de nouvelles mesures

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Reconfinement : les craintes du gouvernement sur l’acceptation de nouvelles mesures
franceinfo
Article rédigé par
A. Peyrout, H. Capelli, J. Assouly, C. Guyon, L. Krikorian - franceinfo
France Télévisions

Alors que le couvre-feu ne convainc pas totalement l’exécutif, le gouvernement envisage un troisième confinement mais craint des répercussions et une désapprobation de la population française.

Le gouvernement va-t-il reconfiner pour la troisième fois ? C’est en tout cas un des scénarios à l’étude, mercredi 27 janvier. Mais l’exécutif craint un rejet des Français, en témoigne l'hashtag "JeNeMeConfineraiPas", qui a reçu 143 000 mentions sur Twitter, mais aussi des appels à manifester contre le confinement. À Paris, les témoins interrogés par franceinfo affichent une lassitude et un ras-le-bol général. "Je suis solidaire de cette manifestation", rétorque une femme. Une autre se dit "favorable à la mesure, pour qu’on en finisse une bonne fois pour toute". "J’en ai marre mais je comprends tout à fait, trop en ont souffert", narre un homme.

"Un nouveau coup sur la tête"

Selon un sondage Elabe, 93% des Français disent qu’ils respecteraient un nouveau confinement, 52% y sont favorables, mais seulement 37% font confiance au gouvernement dans sa gestion de la crise. La santé psychique des Français inquiète particulièrement le gouvernement, qui se demande s'il sera supporté moralement. "C’est encore un coup sur la tête, on s’enfonce toujours plus dans un non-futur, c’est difficile de se projeter, le quotidien est lourd", conclut Dr. Serge Hefez, psychiatre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.