Plan de relance économique européen : les Pays-Bas ralentissent les négociations

Les 27 doivent tenter de s'accorder sur le plan de relance économique de 750 milliards d'euros. Samedi 18 juillet, à Bruxelles (Belgique), le journaliste Valéry Lerouge fait le point sur les négociations.

France 2

Pour parvenir un accord sur un plan de relance économique européen de 750 milliards d'euros, le couple franco-allemand n'a toujours pas vaincu les réticences, notamment chez les néerlandais. "Les discussions ont repris, ça progresse, mais ça a été particulièrement tendu lors du diner. On a même frôlé la rupture. Un pays reste totalement inflexible : les Pays-Bas", explique le journaliste Valéry Lerouge samedi 18 juillet en direct depuis Bruxelles (Belgique).

Un mélange de prêts et de subventions

750 milliards d'euros, presque cinq fois le budget annuel de l'Europe, c'est un plan de relance inédit. Pour un tiers, 250 milliards d'euros, il s'agit de prêts que les États bénéficiaires devront rembourser. Les 500 milliards d'euros restants sont des subventions aux régions et aux secteurs les plus sinistrés grâce à un emprunt réalisé à 27, une petite révolution dans l'Union. L'aide est proportionnelle à l'ampleur de la crise économique dans le pays.

Le JT
Les autres sujets du JT
La chancelière allemande Angela Merkel, le président français Emmanuel Macron et le président du Conseil européen Charles Michel au sommet européen à Bruxelles (Belgique), le 17 juillet 2020.
La chancelière allemande Angela Merkel, le président français Emmanuel Macron et le président du Conseil européen Charles Michel au sommet européen à Bruxelles (Belgique), le 17 juillet 2020. (THIERRY MONASSE / ANADOLU AGENCY / AFP)