Philippe Laurent (UDI) : "C'est une maladresse d'utiliser le mot déconfinement"

Philippe Laurent, maire UDI de Sceaux (Hauts-de-Seine) et secrétaire général de l’Association des maires de France, est invité dans le JT du soir de franceinfo lundi 11 mai.

franceinfo

"Il y a une maladresse de la part des plus hautes autorités de l’Etat de parler de déconfinement. Le mot marque une rupture, alors qu’en réalité nous devons procéder avec une grande progressivité", estime Philippe Laurent, maire UDI de Sceaux (Hauts-de-Seine).

Un des nouveaux foyers de coronavirus se trouve près de Sceaux, à Clamart. "Cela nous incite à être encore plus prudents. Nous sommes en train de tester les agents municipaux", commente-t-il lundi 11 mai sur franceinfo.

Les transports en commun "inquiètent"

"Notre grande inquiétude en région parisienne, ce sont les transports en commun. Dans les deux gares du RER B de Sceaux, nous avons organisé lundi matin une distribution d’un lot de dix masques à chaque usager. Les gens étaient très respectueux et pas très nombreux", affirme le secrétaire général de l’Association des maires de France.

"Le vrai effort, c’est d’étaler le retour au travail sur la journée, avoir des horaires décalés. Dans le temps, ce sera plus difficile de faire respecter les distances. Le port automatique du masque est important et ça devrait être généralisé à certaines périodes et dans certaines zones de l’espace public", assure Philippe Laurent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le maire UDI de Sceaux et secrétaire général de l\'Association des Maires de France (AMF) Philippe Laurent, le 21 novembre 2017 à Paris.
Le maire UDI de Sceaux et secrétaire général de l'Association des Maires de France (AMF) Philippe Laurent, le 21 novembre 2017 à Paris. (JACQUES DEMARTHON / AFP)