Pétrole : le cours américain à son plus bas niveau historique

La crise du coronavirus n’est pas la seule cause, mais les cours du pétrôle continuent de s’effondrer. Le baril américain a même atteint un prix négatif, lundi 20 mars.

FRANCE 2

Le cours du pétrole américain est en chute libre. Lundi 20 mars, pendant quelques heures, son prix est même devenu négatif, au plus bas de son histoire : -37,63 dollars. Pourquoi une telle chute ? Avec la crise économique liée au coronavirus, les secteurs les plus consommateurs de pétrole, comme le transport maritime ou l’aérien, n’achètent quasiment plus rien. Résultat, les stocks s’accumulent jusqu’à saturation, et les producteurs sont prêts à tout pour s’en débarrasser, quitte à payer pour vendre.

Un sujet d’inquiétude pour les producteurs

 Quelle est, cependant, la conséquence sur les prix à la pompe ? Pour la huitième semaine consécutive, le prix du gasoil, par exemple, est en baisse. Une bonne nouvelle pour les consommateurs, mais un sujet d’inquiétude pour les producteurs de pétrole, dont les actions sont en baisse.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Un ouvrier travaille près d\'une raffinerie de pétrole. Photo d\'illustration.
Un ouvrier travaille près d'une raffinerie de pétrole. Photo d'illustration. (KARIM SAHIB / AFP)