Pyrénées-Orientales : des anti-pass agressent un député

Publié
Pyrénées-Orientales : des anti-pass agressent un député
FRANCEINFO
Article rédigé par
N.Carvalho, N.Fleury, E.Pelletier, R.Miri, V.Gaglione, C.Chabaud, France 3 Languedoc-Roussillon, J.Cohen-Olivieri, C.Worsmer, K.Moreau - franceinfo
France Télévisions

À Céret (Pyrénées-Orientales), Romain Grau, député LREM du département, a été pris à partie par des manifestants anti-pass vaccinal samedi 22 janvier.

Ils étaient nombreux à montrer leur mécontentement samedi 22 janvier à Céret (Pyrénées-Orientales). Plusieurs manifestants opposés au pass vaccinal ont agressé le député LREM, Romain Grau, devant sa permanence. La tension est vite montée, une personne l’a menacé : "On vous tuera". L’élu a également été giflé. Un voisin lui est venu en aide, mais des coups ont ensuite été échangés. Pendant qu’il tentait de se réfugier chez ce voisin, le député a été frappé au visage et des personnes lui ont craché dessus.

"Une horde qui veut en découdre"

Dimanche 23 janvier, Romain Grau reste encore abasourdi par ce qu’il a vécu. "On se sent bien faible par rapport à une foule qui se montre barbare, une horde qui veut en découdre, qui voulait nous lyncher, soyons très clair", dénonce-t-il. L’élu a porté plainte et se dit fréquemment visé par des intimidations. Les violences s’avèrent de plus en plus nombreuses avec 250 affaires de menaces de mort depuis le mois de juillet et le début de la contestation contre le pass sanitaire. Les menaces de mort à l’encontre d’un élu ou les violences en réunion sur un élu sont punies de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende. C’est désormais la sous-direction antiterroriste de la police judiciaire qui coordonne ces enquêtes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.