Vidéo Pass sanitaire : Jordan Bardella dénonce un "glissement autoritaire" en France, "tous les démocrates devraient s'en inquiéter"

Publié
Article rédigé par
Radio France

Pour le vice-président du Rassemblement national, "il faut arrêter de gérer cette épidémie avec mensonges, incohérence et hystérie".

Jordan Bardella, vice-président du Rassemblement national, a dénoncé lundi 6 septembre sur franceinfo un "glissement autoritaire" en France avec notamment la mise en place du pass sanitaire. "Tous les démocrates devraient s'en inquiéter", affirme le député européen.

"Je partage les revendications de ceux qui s'inquiètent du recul des libertés dans notre pays, déclare Jordan Bardella. Aucun autre gouvernement n'aura fait [autant] reculer les libertés, et pas seulement à l'égard de la crise sanitaire, que le gouvernement d'Emmanuel Macron. On est dans un glissement autoritaire aujourd'hui, avec le gouvernement. C'est vrai que les libertés publiques sont remises en cause de plus en plus et tous les démocrates devraient s'en inquiéter."

Les députés du parti de Marine Le Pen ont voté contre l'instauration du pass sanitaire dans les restaurants ou les lieux de culture : "C'était une mauvaise mesure qui n'avait aucune efficacité sanitaire", explique-t-il. Selon lui, "il faut arrêter de gérer cette épidémie avec mensonges, incohérence et avec hystérie".

Le pass sanitaire "n'a aucun sens"

Jordan Bardella estime que le pass sanitaire n'a plus de sens : "On nous explique qu'en terrasse il n'y aucun risque de transmettre ou de recevoir le Covid, mais on impose le pass sanitaire dans les terrasses et parallèlement à ça, dans les entreprises, il n’y a pas de pass sanitaire. On voit bien que c'est incohérent, que ça n'a aucun sens. C'est du n'importe quoi au possible. Et parallèlement, lorsque vous arrivez d'un pays étranger à la frontière pour en avoir fait l'expérience cet été, vous n'avez aucun contrôle", dénonce-t-il.

Le député européen du Rassemblement national prend comme exemple le Danemark : "Avec ce qu'ils appellent le Corona pass, c'est-à-dire l'équivalent du sanitaire sanitaire, ils ont vu un effondrement de la participation dans les restaurants avec moins 25% de fréquentation. Ils disent à partir de 70% de vaccination, le pass sanitaire n'a plus aucun intérêt dans la mesure où il n'empêche pas la transmission", explique-t-il.

Les gens vaccinés "peuvent donc transmettre dans un restaurant des gens qui ont été testés PCR négatifs. Donc, vous voyez bien que l'intérêt de ce pass sanitaire est beaucoup plus mitigé que cela", selon lui.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pass sanitaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.