Vaccin contre le Covid-19 : après celui de Jean Castex, le QR Code d’Emmanuel Macron a fuité

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Vaccin contre le Covid-19 : après celui de Jean Castex, le QR Code d’Emmanuel Macron a fuité
franceinfo
Article rédigé par
T. Franceschet - franceinfo
France Télévisions

Mardi 22 septembre, le QR Code de vaccination d’Emmanuel Macron a fuité sur les réseaux sociaux, quelques jours après celui de Jean Castex. Décryptage de Thibault Franceschet sur ces données numériques sensibles, qui ne sont pas sans risques.

Les données numériques contenues dans les téléphones ou les ordinateurs sont sensibles. "Ces derniers jours, ce sont les QR Code des pass sanitaires de Jean Castex et d’Emmanuel Macron qui ont fuité. Pour le Premier ministre, c’était via une photo où l’on voyait son QR Code. Pour le président, on a appris que ce QR Code circulait sur les réseaux sociaux", détaille Thibault Franceschet, dans le 23 heures de franceinfo, mardi 22 septembre. L’Élysée a évoqué une possible négligence ou un acte de malveillance d’un professionnel de santé qui aurait pu le divulguer.

Des risques de mails ou d’appels frauduleux

Si l’ordre des médecins a été saisi pour une enquête dans ce cas, d’autres Français ont été touchés par des fuites : 1,4 million d’entre eux ont vu leurs données être dévoilées, après avoir fait un test de dépistage du Covid-19 dans l’AP-HP. "Il s’agit du nom, du prénom, de la date de naissance, du numéro de sécurité sociale, de la date du test ou du vaccin, de l’adresse mail ou postale, voire du numéro de téléphone. Toutes les données que vous pouvez fournir à un pharmacien quand vous allez faire un test antigénique", explique le journaliste, qui précise que certains pharmaciens délèguent à des plateformes le traitement de ces données. Ces fuites peuvent entraîner des mails ou appels frauduleux pour récupérer des coordonnées bancaires. Dans ce cas, il convient de déposer plainte et de prévenir la CNIL.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pass sanitaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.