Cet article date de plus d'un an.

Projet de loi sanitaire : l'opposition adopte un amendement sur le pass sanitaire pour les mineurs contre l'avis du gouvernement

Le gouvernement souhaitait pouvoir rétablir le pass sanitaire pour les voyageurs "extra-hexagonaux" de plus de 12 ans. Des élus du Rassemblement national, de la Nupes et des Républicains ont réussi à relever cet âge à 18 ans.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
L'Assemblée nationale lors d'une séance de questions au gouvernement, le 12 juillet 2022, à Paris. (Xose Bouzas / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP)

Un premier revers pour la majorité. Le gouvernement a été mis en échec mardi 12 juillet à l'Assemblée nationale par une conjonction de votes d'élus du Rassemblement national, de la Nupes et des Républicains. L'opposition a ainsi supprimé dans le texte la possibilité d'exiger un pass vaccinal pour les mineurs, au cas où ce certificat serait rétabli pour des déplacements vers ou depuis l'étranger.

Plusieurs élus de ces formations avaient déposé des amendements identiques sur le projet de loi de "veille et de sécurité sanitaire", sur un point précis de l'article 2, permettant si nécessaire de rétablir ce pass pour les voyageurs "extra-hexagonaux" à partir de 12 ans. Le vote groupé de ces amendements a été remporté par les partisans d'un âge relevé à 18 ans, par 196 voix contre 183.

Tonnerre d'applaudissements

Le résultat de ce vote a été accueilli par un tonnerre d'applaudissements sur les bancs des formations à l'origine de ces amendements. De nombreux députés d'opposition se sont félicités de ce vote. "Le gouvernement et les macronistes minoritaires dans l'Hémicycle", a constaté le député LFI Alexis Corbière. "Première victoire des députés RN", a estimé pour sa part Marine Le Pen.

Plus tard dans la soirée, c'est la totalité de l'article 2 qui a été rejeté par les députés. Ce dernier prévoyait la possibilité de rétablir le pass sanitaire pour les voyages depuis ou vers l'étranger par 219 voix contre et 195 pour.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.