Cet article date de plus de deux ans.

Pass sanitaire : un basculement vers un "contrôle social"

Publié
Durée de la vidéo : 7 min
Pass sanitaire : un basculement vers un "contrôle social"
Pass sanitaire : un basculement vers un "contrôle social" Pass sanitaire : un basculement vers un "contrôle social" (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions

Invité dans le 23 heures, le sénateur UDI de Haute-Savoie Loïc Hervé revient sur l’adoption du pass sanitaire en France et les contraintes de son application.   

Après le Conseil des ministres exceptionnel du lundi 19 juillet, l'exécutif veut aller très vite pour faire adopter le projet de loi sur l'extension du pass sanitaire et la vaccination contre le Covid-19 obligatoire des soignants. "Les aménagements du gouvernement sont les bienvenus. Mais cela ne change pas le problème sur le fond. Je pense que cette extension du pass sanitaire à la vie quotidienne est une erreur. Cela sera très difficile de le mettre en œuvre sur le terrain", indique le sénateur UDI de Haute-Savoie Loïc Hervé en direct dans le 23 heures.      

"Inacceptable"   

Et d’ajouter : "C’est une forme de contrôle social qui est pour ma part inacceptable. Nous sommes les seuls en Europe à vouloir faire ça. Cela m’interroge. La solution, on la connaît tous, c’est la vaccination." En une semaine, le taux d'incidence a augmenté "de près de 125%", a annoncé le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, tout en révélant que le variant Delta représentait, selon les derniers criblages, 80% des contaminations en France. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.