Pass sanitaire : Gabriel Attal promet des "règles de souplesse" pour les 12-18 ans

La vaccination contre le Covid-19 est accessible aux adolescents depuis le 15 juin.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une personne montre son certificat de vaccination sur l'application TousAntiCovid, le 12 juin 2021. (FREDERIC SCHEIBER / HANS LUCAS / AFP)

Des "règles de souplesse" s'appliqueront dans la mise en œuvre de l'obligation de présenter un pass sanitaire pour les jeunes âgés de 12 à 18 ans, a assuré, mardi 13 juillet, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, à l'issue du Conseil des ministres.

"Il est hors de question d'imposer un été infernal" à cette catégorie de la population, dont un "faible nombre" a un schéma vaccinal complet contre le Covid-19, a déclaré Gabriel Attal, en affirmant que le gouvernement était "pragmatique" et soucieux de "faire prévaloir le bon sens".

Le porte-parole du gouvernement a précisé que le ministre de la Santé, Olivier Véran, allait "échanger pour communiquer des règles de souplesse", peut-être dans la journée de mardi. Il a évoqué plusieurs pistes, parmi lesquelles il y aurait des tests valables au-delà de 48 heures, une prise en compte de la première dose ou encore l'utilisation du statut vaccinal des parents.

La vaccination est accessible aux adolescents depuis le 15 juin à condition qu'ils soient volontaires, avec l'accord des deux parents et en présence de l'un d'entre eux. L'objectif principal est d'accroître l'immunité collective des Français.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pass sanitaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.