Pass sanitaire : des contrôles aléatoires dans les transports

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Pass sanitaire : des contrôles aléatoires dans les transports
France 3
Article rédigé par
A. Sylvain, L. Berbey, N. Bidard, L. De Pavant, F. Daireaux, P. Crapoulet, M. Semerjian, C. Peyrot - France 3
France Télévisions

Le pass sanitaire est désormais obligatoire pour prendre l’avion, le TGV, ou encore pour des trajets longue distance. Les contrôles seront aléatoires. Ils auront lieu sur les quais, mais pas seulement.

À compter du lundi 9 août, le pass sanitaire est obligatoire pour voyager en TGV. Après vérification, une fois que tout est bon, les voyageurs reçoivent leur bracelet d’accès au train. Globalement, les voyageurs jouent le jeu. "C’est comme ça, on exécute et puis voilà", affirme l’un d’entre eux. "C’est rassurant", acquiesce une seconde. Certains voyageurs, en revanche, n’ont pas de pass ni de test. Ils sont alors renvoyés en pharmacie pour faire un test, et verront leur billet échangé. En cas de faux test, ils s’exposent à une amende de 135 euros dans le train.

Tolérance pendant une semaine

Les contrôles sont les mêmes devant les autocars grande ligne. Certains voyageurs, armés d’un test négatif, prévoient de se faire vacciner contre le Covid-19 à leur retour de vacances. Pendant cette semaine de rodage, le gouvernement a prévu une certaine tolérance. La journaliste Claire Peyrot, en direct de la gare de Strasbourg (Bas-Rhin), faisait le point le lundi 9 août. "Concrètement, comme la SNCF l’a annoncé, des contrôles aléatoires sont effectués (…) Lundi matin, tous les voyageurs qui ont pris le train pour Paris ont dû présenter leur pass. À l’inverse, dans l’autre sens, aucun contrôle n’avait été effectué."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.