Municipales : la participation en baisse à midi

Dimanche 15 mars, la participation lors du premier tour des municipales était en baisse de près de cinq points à midi.

France 3

Le gouvernement a beau avoir maintenu le premier tour des élections municipales, dimanche 15 mars, la propagation de l'épidémie de Covid-19 dissuade bon nombre de Français d'aller voter. "L'impact est réel. Vous voyez derrière moi le chiffre inscrit : 18,38%. Cela veut dire qu'il y a un quart d'électeurs en moins à 12 heures par rapport au précédent scrutin de 2014, où on était à 23%", explique le journaliste Jean-Christophe Batteria en direct du ministère de l'Intérieur.

Effondrement de la participation dans l'Oise

"Il y a une grande disparité régionale. La Haute-Corse, où on a encore plus voté qu'en 2014, 34%. Il faut dire que les Corses votent beaucoup par procuration. On a beaucoup voté dans le Cantal, on a beaucoup voté dans l'Aveyron. (...) Dans l'Oise, effondrement du taux de participation, sans doute parce que c'est un des premiers départements touchés par le coronavirus", précise le journaliste politique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une carte électorale.
Une carte électorale. (VALENTINO BELLONI / HANS LUCAS / AFP)