Cet article date de plus d'un an.

Municipales : la classe politique réclame le report du second tour

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Municipales : la classe politique réclame le report du second tour
france 2
Article rédigé par
France Télévisions

Emmanuel Macron doit tenir une nouvelle allocution télévisée, lundi 16 mars au soir, pour donner ses consignes face à l’épidémie de coronavirus Covid-19. Annoncera-t-il un report du second tour des élections municipales ? C’est en tout cas ce que réclame la classe politique, tous partis confondus.

Drôle de soirée électorale, dimanche 15 mars. Peu de commentaires politiques, finalement, sur les résultats du premier tout des municipales, mais plutôt des interrogations sur l’opportunité de les maintenir en pleine crise sanitaire. « Pourquoi diable avons-nous initié un premier tour alors qu’on sait qu’il n’y aura pas de second ? », s’interroge Olivier Faure, le Premier secrétaire du Parti socialiste. Toutes tendances confondues, les leaders politiques demandent le report du second tour.

Changer la loi électorale pour repousser le second tour ?


Reste à en fixer les modalités. « Puisqu’il y a eu ce premier tour dans des conditions absolument uniques, il faut maintenir ce premier tour et changer la loi électorale pour repousser le second », estime l’eurodéputé EELV Yannick Jadot. Pour Bruno Retailleau (LR), tout est question de délai. Enfin, Jean-Luc Mélenchon (LFI) ne s’oppose pas à une annulation du second tour, mais demande que la décision soit prise rapidement. Des consultations sont en cours au sommet de l’État. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.