VIDEO. "Je pense que ce n'est pas efficace" : les antimasques mobilisés dans plusieurs pays européens

Pour la première fois, des manifestants antimasques se sont rassemblés dans plusieurs villes de France. Ils demandent le retour à une vie normale.

franceinfo

Aux cris de "Liberté, liberté, liberté", plus de 200 manifestants se sont réunis, samedi 29 août, à Paris pour crier leur volonté d’être libre et de ne plus porter de masques. Ils ne sont pas convaincus par son utilité, faute de preuve scientifique. "Je pense que ce n'est pas efficace, d'abord parce qu'on les manipule trop, on ne les change pas assez", croit savoir une femme.

>> Retrouvez les dernières informations sur la pandémie de Covid-19 dans notre direct

Parmi les opposants aux masques, des anti-vaccins, des personnes défiant les institutions et parfois des complotistes. "Je me bats pour la liberté car nous rentrons dans une forme d'oppression et j'ai peur que nous glissions vers une dictature", clame une manifestante.

Forte mobilisation à Londres et Berlin

Des rassemblements ont aussi au lieu à Zurich (Suisse) ou encore à Londres où plus de 1 000 personnes étaient réunies. Mais c'est surtout à Berlin, la capitale allemande, que la mobilisation a été la plus massive. "Je prends le virus très au sérieux, mais j'ai vu les chiffres et j'ai vu que le pic est passé depuis longtemps. Il n'y a plus de danger grave surtout à l'air libre", estime un manifestant.

Sceptiques quant à la reprise de l'épidémie, partout en Europe, les manifestants n'ont pas respecté les gestes barrières. A Paris, la mobilisation a été dissoute et 123 contraventions ont été dressées pour non port du maque.

Un manifestant antimasque, à Paris, le 29 août 2020.
Un manifestant antimasque, à Paris, le 29 août 2020. (JULIEN MATTIA / ANADOLU AGENCY / AFP)