Coronavirus : la France a franchi la barre des 900 000 tests par semaine, selon le gouvernement

C'est un record depuis le début de l'épidémie.  L'objectif du gouvernement est d'atteindre un million de tests par semaine. 

Des soignants pratiquent des tests au bassin de la Villette, à Paris, le 25 août 2020. 
Des soignants pratiquent des tests au bassin de la Villette, à Paris, le 25 août 2020.  (GONZALO FUENTES / REUTERS)
Ce qu'il faut savoir

La France a franchi une "barre historique" dans sa lutte contre la propagation du coronavirus, selon le porte-parole du gouvernement. Invité du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI, Gabriel Attal a déclaré dimanche 30 août que 900 000 tests Covid hebdomadaires avaient été réalisés dans le courant de la semaine, "ce qui est énorme". L'objectif du gouvernement est d'atteindre un million de tests par semaine "à court terme", selon le ministre de la Santé Olivier Véran. Ainsi, Gabriel Attal a annoncé la mise en place de "barnums" à Paris afin de "continuer à développer les capacités de tests sans prescription, sans ordonnance, dans l'espace public"

 5413 cas supplémentaires en 24 heures en France. Dimanche 30 août, la France a enregistré 5 413 cas supplémentaires de contamination par le coronavirus en 24 heures, a annoncé Santé publique France (SPF), soit 40 de moins que la veille. Le nombre des personnes hospitalisées en raison du Covid-19 évolue peu, avec cinq patients supplémentaires en 24 heures à 4 535, de même que celui des cas graves traités dans des services de réanimation, qui augmente de deux à 402. Le bilan de l'épidémie dans le pays s'est alourdi de quatre décès ces dernières 24 heures, pour un total de 30 606 morts.

En Allemagne, dérapages "inacceptables" lors de la manifestation "anticorona" de Berlin. Le ministre allemand de l'Intérieur a condamné les débordements survenus dans la capitale allemande lors d'une manifestation contre les restrictions liées à la pandémie, avec 300 interpellations. Voir notamment des "extrémistes et des fauteurs de troubles" tenter de pénétrer de force dans la bâtiment du Reichstag, siège de la chambre des députés et "centre symbolique de notre démocratie" est "inacceptable", a jugé Horst Seehofer dans les colonnes du quotidien allemand Bild. Même condamnation du côté du président allemand. "Des drapeaux du Reich et des grossièretés d'extrême droite devant le Bundestag allemand sont une attaque insupportable contre le cœur de notre démocratie", a écrit Frank-Walter Steinmeier sur Instagram (en allemand)"Nous n'accepterons jamais cela". 

Des classes fermées pour la rentrée, mardi. Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Education nationale, fait savoir dans le Journal du dimanche que des salles de classe seront fermées pour le jour de la rentrée, mardi. "Il y en aura, mais le moins possible", déclare-t-il. "Cela se décide par une analyse quotidienne, en fonction de la situation sanitaire de chaque territoire", explique-t-il, assurant que l'année scolaire sera "aussi normale que possible".

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CORONAVIRUS

23h33 : Voici les informations de la soirée :

• Un décret paru ce matin au Journal officiel réduit la liste des personnes qui pourront encore bénéficier de l'activité partielle, à partir de lundi. Sauf à Mayotte et en Guyane, les salariés partageant le domicile d'une "personne vulnérable" sont désormais exclues du dispositif, et la catégorie des "personnes vulnérables" se réduit.


• La France a enregistré 5 413 cas supplémentaires de Covid-19 (- 40) et quatre morts en 24 heures, indique Santé publique France. Le nombre des personnes hospitalisées évolue peu, avec cinq patients supplémentaires (4 535).


Un officier de l'armée française a été mis en examen et écroué pour "livraison d'informations" à la Russie, a appris franceinfo de source judiciaire, confirmant une information d'Europe 1.


Le Français Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) a remporté la deuxième étape du Tour de France, à Nice, s'emparant au passage du maillot jaune.

L'Olympique lyonnais a remporté sa cinquième Ligue des champions féminine d'affilée face à Wolfsburg (3-1), la septième de son histoire.

Une panne d'alimentation électrique s'est produite sur la ligne TGV, entre Dax (Landes) et Hendaye (Pyrénées-Atlantiques), ralentissant le trafic entre Dax et Paris. Une reprise "très progressive" du trafic est prévue vers 23 heures, selon la SNCF.

Ce direct est terminé. Il reprendra à 6 heures, lundi.

22h28 : En revanche, les personnes interrogées sont en grande majorité (78%) contre le fait de devoir supporter le coût des masques pour les enfants, ce dernier étant obligatoire pour tous les élèves à partir de 11 ans.

22h25 : Dans le détail, 44% y sont "tout à fait favorables", et 32% "plutôt favorables", tandis que de plus en plus de villes en France l’imposent en extérieur. Au contraire, 15% des Français se déclarent "plutôt opposés" à sa généralisation en extérieur partout, et 9% "tout à fait opposés".

22h21 : Plus des trois-quarts (76%) des Français se disent favorables à la généralisation du port du masque obligatoire en extérieur à toutes les villes de France pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, selon notre sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro.

20h36 : Voici un nouveau point sur l'actualité (toutes mes excuses pour ce retard) :

Le Français Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) a remporté la deuxième étape du Tour de France, à Nice, s'emparant au passage du maillot jaune. Il a dédié sa victoire à son père, Jo, mort il y a quelques semaines.


• Un décret paru ce matin au Journal officiel réduit la liste des personnes qui pourront encore bénéficier de l'activité partielle, à partir de demain. Les salariés partageant le domicile d'une personne vulnérable sont désormais exclues du dispositif, tandis que le périmètre des personnes considérées comme vulnérables se réduit.

• La France a enregistré 5 413 cas supplémentaires de Covid-19 en 24 heures, indique Santé publique France, soit 40 de moins qu'hier. Le bilan de l'épidémie s'est alourdi de quatre décès pour un total de 30 606 morts. Le nombre des personnes hospitalisées évolue peu, avec cinq patients supplémentaires en 24 heures (4 535).


L'officier de l'armée française mis en examen et placé en détention provisoire pour "livraison d'informations à une puissance étrangère" est soupçonné d'avoir travaillé pour la Russie, a appris franceinfo de source judiciaire, confirmant une information d'Europe 1.

20h16 : L'ancien président, François Hollande, est l'invité du "20 heures" de France 2. Il se prononce pour le masque "gratuit pour tous" les élèves, "et fourni par l'Education nationale".

20h14 : Bonsoir @Louys, vous êtes nombreux à m'interroger à ce sujet. Un décret paru ce matin au Journal officiel réduit en effet la liste des personnes qui peuvent bénéficier de l'activité partielle à partir de demain. Pour résumer :

• Les salariés partageant le domicile d'une personne vulnérable ne pourront plus bénéficier du chômage partiel.


• Le périmètre des personnes considérées comme vulnérables est réduit. Sont encore concernées : les personnes atteintes d'un cancer évolutif sous traitement (hors hormonothérapie), d'une immunodépression congénitale ou acquise, ainsi que les personnes âgées de 65 ans ou plus ayant un diabète associé à une obésité ou des complications micro ou macrovasculaires. Les personnes dialysées ou présentant une insuffisance rénale chronique sévère sont également concernées.

20h13 : Bonjour avez vous des infos sur les personnes vulnérables et l’arrêt de l’activité partielle ?

19h55 : Bonsoir @Nadia. Elisabeth Borne a expliqué qu'en fonction de la mise en place dans les entreprises des mesures recommandées par le Haut Conseil de la santé publique (ventilation/renouvellement de l'air, protection de type plexiglas, densité d'occupation), des exceptions pourraient être faites au port du masque obligatoire. Dans des locaux avec "une très bonne ventilation" ou "dans des grands volumes" comme "par exemple ici" dans le studio de BFMTV où elle se trouvait, les personnes pourront retirer le masque, a-t-elle dit.

19h53 : Pourquoi les journalistes ne vont-ils pas être obligés à porter le masque sur les plateaux TV ?

19h53 : Bonsoir , oui, un décret dispense bien les chanteurs d'opéra de porter le masque, a indiqué tout à l'heure la ministre du Travail, Elisabeth Borne, promettant d'"identifier" d'autres "secteurs qui ont des difficultés particulières" avec le port systématique du masque en entreprise, qui démarre demain. Néanmoins, les enseignants, dès la maternelle, seront eux bien obligés d'en porter un.

19h50 : Il paraît qu'un décret a été pris pour dispenser les chanteurs d'opéra du port du masque. Et pour les profs? 6h à 7h par jour à contrôler sa respiration et faire porter sa voix sans la forcer pour un public de 35 élèves, n'est-ce pas nécessaire de dispenser du port du masque?

19h21 : Le nombre des personnes hospitalisées évolue peu, avec cinq patients supplémentaires en 24 heures (4 535), de même que celui des cas graves traités dans des services de réanimation, qui augmente de deux (402).

19h20 : Le taux de positivité des tests continue de légèrement augmenter (4,1% contre 4% hier), ce qui veut dire que la part des tests positifs parmi le total des tests réalisés est en hausse.

19h17 : La France a enregistré 5 413 cas supplémentaires de Covid-19 en 24 heures, indique Santé publique France (SPF), soit 40 de moins qu'hier. Le bilan de l'épidémie s'est alourdi de quatre décès pour un total de 30 606 morts.

19h00 : Le chanteur Matt Pokora annonce sur Instagram l'annulation de sa tournée "Pyramide Tour", initialement prévue en mars et repoussée en septembre en raison de l'épidémie de Covid-19, rapporte France Bleu Alsace. "On a été contraint de l'annuler [une seconde fois] avec la recrudescence du nombre de cas", s'excuse-t-il.

18h16 : Autre exemple qui pourrait faire l'objet d'une exception, cité par Elisabeth Borne : des locaux avec "une très bonne ventilation" ou "dans des grands volumes" comme les plateaux de télévision. Ces "cas particuliers" feront l'objet d'"une discussion avec les partenaires sociaux", afin que le non port du masque dans ces cas-là soit entériné.

18h25 : "On peut avoir des assouplissements au caractère systématique du port du masque."

La ministre du Travail, Elisabeth Borne, a souligné tout à l'heure sur BFMTV que certaines activités professionnelles étaient "difficilement compatibles" avec le port du masque. Par exemple "les ateliers", comme "les garages", où "vous êtes amenés à faire des efforts physiques".

14h26 : De nombreux parents sont soucieux avant la rentrée des classes un peu particulière cette année. Mais comment les élèves vivent-ils cette situation ? France 2 leur donne la parole.



14h23 : Des visiteurs bras levés en signe de victoire, des applaudissements, et la queue aux guichets : le célèbre Metropolitan Museum de New York a rouvert ses portes au public,après près de six mois au ralenti pour cause de pandémie. Les précisions dans notre article.

13h54 : "Dans le protocole tel qu'il est présenté actuellement pour les écoles, il y a encore trop de trous dans la raquette avec des risques de suspension de classes dès leur ouverture et donc de perte de chance pour ces élèves qui ont déjà manqué de cours pendant des mois et des mois."

"Le trou dans la raquette, c'est le fait qu'on ne donne pas de masque ou de moyen de protection aux élèves. C'est le fait qu'on nous dit qu'on va aérer les classes toutes les trois heures, ce qui nous paraît notoirement insuffisant. C'est le fait qu'on ait des classes de 30 élèves et qu'on ne mette pas en en œuvre les moyens pour diviser un petit peu ces classes, comme l'ont fait d'autres pays en faisant venir des aides aux professeurs ou d'autres professeurs, comme ont pu le faire l'Italie ou l'Espagne", déclare Jérôme Marty sur franceinfo. Il a cosigné une tribune dans Le Parisien demandant davantage de mesures sanitaires.

13h22 : Bonjour @line, et merci pour votre message. A notre connaissance, ce type de masque n'est pas prévu dans les classes. Par ailleurs, les visières transparentes ne sont pas non plus admises. Seul le port du masque est la règle, rappelle l'Education nationale. Retrouvez nos réponses à vos questions dans notre article.

14h33 : Merci de vos efforts pour répondre à nos besoins d'info. Parents d'enfant en maternelle... je souhaite savoir si des masques transparents sont prévus pour les enseignants qui voient parents et enfants pour la première fois mardi. Merci

12h51 : Le masque sera-t-il obligatoire pendant les cours de sport ? Quelles sont les mesures pour la cantine ? Peut-on refuser de mettre son enfant à l'école ? Les parents se posent d'innombrables questions avant la rentrée des classes, mardi, en plein rebond épidémique. Voici nos réponses dans cet article.

12h39 : Le drapeau du Reich dont parle le président allemand est le drapeau à bandes horizontales noir-blanc-rouge, brandi hier par quelques manifestants. Il s'agissait du drapeau officiel de l'Allemagne sous le Troisième Reich, entre 1933 et 1935, avant qu'il ne soit remplacé par le drapeau nazi.



(CHRISTIAN MANG / REUTERS)

12h32 : Les manifestations anti-masque d'hier à Berlin devant le Reichstag ne passent pas en Allemagne. Le président allemand Frank-Walter Steinmeier juge dans un post Instagram une que les "drapeaux du Reich" et les "grossièretés d'extrême-droite" constatés hier devant le Parlement constituaient une "attaque insupportable contre le cœur de notre démocratie". "Nous n'accepterons jamais cela", prévient-il.

12h04 : Voici un nouveau point sur l'actualité de ce dimanche :

Jean-Michel Blanquer annonce la tenue d'un Grenelle des professeurs. "D'ici à octobre, nous discuterons de la hausse des rémunérations pour 2021 (...) Et à partir de novembre, nous négocierons pour définir une loi de programmation pluriannuelle", affirme le ministre de l'Education dans le JDD.

Le gouvernement a saisi la justice à l'encontre d'un officier français pour "atteinte à la sécurité", indique la ministre des Armées, Florence Parly. Selon Europe 1, ce militaire est soupçonné d'avoir transmis des documents sensibles aux services secrets russes, et a été mis en examen pour trahison.

Le Norvégien Alexander Kristoff (UAE Emirates) a remporté la première étape du Tour de France 2020, hier. Une course marquée par de nombreuses chutes, dont celle de Thibaut Pinot, blessé à l'épaule et au genou. Aujourd'hui, une nouvelle boucle autour de Nice, beaucoup plus ardue, attend les coureurs.

La France a enregistré 5 453 nouveaux cas confirmés de contamination au Covid-19 et six décès ces dernières 24 heures, selon Santé publique France. A Paris, 123 personnes ont été verbalisées pour non-port du masque lors d'une manifestation contre les gestes barrières, et une personne a été interpellée pour outrage et rébellion.

11h52 : "Si on est anti-masque, c'est qu'on est pro-maladie, donc pro-séjour en réanimation, voire pro-décès des personnes infectées."

Interrogé sur franceinfo, Jean-Paul Stahl dénonce les manifestations organisées hier, notamment à Berlin et dans une moindre mesure à Paris, contre le port du masque.

11h47 : Une brochette de personnalités sans masque sur le visage, dont le maire de Nice, Christian Estrosi, et le prince Albert de Monaco : la photo, prise hier en marge du Tour de France, a suscité la polémique sur les réseaux sociaux. Interrogé par France 3 Côte d'Azur, le service de presse de la mairie de Nice a réagi : "Le cliché a été pris dans un espace privé de restauration, donc comme dans tout restaurant, pour manger et boire les gens enlèvent leur masque. Durant la journée, les personnalités n'ont pas enlevé leur masque à aucun moment. Strictement aucun. Sauf pour manger."

11h50 : Hier soir, plusieurs centaines de protestataires ont forcé des barrières de sécurité et un barrage policier pour monter sur les escaliers menant à l'entrée du Reichstag. Ils ont été empêchés de justesse de pénétrer dans l'enceinte du bâtiment par les forces de l'ordre, qui ont utilisé des sprays pour disperser la foule et interpellé plusieurs personnes. Ce bâtiment, où se réunissent les députés allemands en session plénière, a une forte charge symbolique en Allemagne. Il avait été incendié en 1933 par les nazis, dans un acte perçu comme destiné à mettre à genoux ce qui restait de la démocratie allemande de l'entre-deux-guerres.



(CHRISTOPHE SOEDER / DPA / AFP)

11h50 : Le ministre allemand de l'Intérieur réagit aux troubles survenus hier à Berlin lors d'une grande manifestation contre les restrictions sanitaires. Voir des "extrémistes et des fauteurs de troubles" tenter de pénétrer de force dans le bâtiment du Reichstag (siège du Parlement), "centre symbolique de notre démocratie" est "inacceptable", a prévenu Horst Seehofer, dans l'édition dominicale du quotidien Bild.

09h22 : S'il y a bien un pays, cependant, où l'épidémie ne faiblit pas, c'est l'Inde, qui a dénombré 78 761 nouveaux cas en 24 heures. Ce chiffre est un triste record mondial après celui établi le 17 juillet par les Etats-Unis (77 638 nouvelles contaminations en 24 heures). L'Inde est officiellement le troisième pays comptant le plus de cas de coronavirus, après les Etats-Unis et le Brésil.

10h10 : Plus de 25 millions de cas de coronavirus ont été officiellement recensés dans le monde, dont plus de la moitié en Amérique, selon un comptage réalisé par l'Agence France-Presse à partir de sources officielles. Le rythme de la pandémie semble se stabiliser, avec un million de cas supplémentaires détectés environ tous les 4 jours depuis mi-juillet.

09h12 : Quarante-huit heures avant la rentrée scolaire, le ministre de l'Education nationale tente également de se montrer rassurant sur le front du risque sanitaire. "Ça sera une année aussi normale que possible. (...) Nous sommes préparés à tout", affirme Jean-Michel Blanquer, qui s'attend à faire évoluer les règles dans certaines zones en fonction de l'évolution de l'épidémie. Quelques exemples cités par le ministre : "non-brassage entre les groupes d'âge, réduction des tailles de classes, fermeture d'établissements…"

09h02 : Voici un premier point sur l'actualité de ce dimanche :

Jean-Michel Blanquer annonce la tenue d'un Grenelle des professeurs. "D'ici à octobre, nous discuterons de la hausse des rémunérations pour 2021 (...) Et à partir de novembre, nous négocierons pour définir une loi de programmation pluriannuelle", affirme le ministre de l'Education dans le JDD.

Les gardes-côtes italiens ont annoncé avoir embarqué 49 migrants "fragiles" présents sur le navire Louise Michel, bloqué en Méditerranée. Les autres passagers ont été pris en charge sur un bateau humanitaire affrété par l'ONG allemande Sea Watch et Médecins sans frontières.

Le Norvégien Alexander Kristoff (UAE Emirates) a remporté la première étape du Tour de France 2020, hier. Une course marquée par de nombreuses chutes, dont celle de Thibaut Pinot, blessé à l'épaule et au genou. Aujourd'hui, une nouvelle boucle autour de Nice, beaucoup plus ardue, attend les coureurs.

La France a enregistré 5 453 nouveaux cas confirmés de contamination au Covid-19 et six décès ces dernières 24 heures, selon Santé publique France. A Paris, 123 personnes ont été verbalisées pour non-port du masque lors d'une manifestation contre les gestes barrières, et une personne a été interpellée pour outrage et rébellion.