"Il faut laisser les gens décider eux-mêmes" : le port obligatoire du masque en extérieur à Paris divise

Porter son masque en extérieur pourrait bientôt devenir obligatoire à Paris. C'est ce que souhaite la maire Anne Hidalgo. Les habitants, et habitués des marchés, sont partagés sur cette mesure sanitaire.

Les clients du marché de Grenelle font leurs courses tous les mercredis et dimanches, masqués ou non.
Les clients du marché de Grenelle font leurs courses tous les mercredis et dimanches, masqués ou non. (ARNAUD JOURNOIS / MAXPPP)

Après la Mayenne, Lille ou encore Toulouse, c'est à Paris que le port du masque pourrait devenir obligatoire dans certains lieux extérieurs. La maire de Paris Anne Hidalgo a annoncé réfléchir à cette mesure après avoir demandé son application à la préfecture de police. Cela concernerait notamment les quais de Seine, les parcs, les rues commerçantes et les marchés découverts.

Certains adeptes du marché de Grenelle, dans le 15e arrondissement, portent déjà le masque. "Je suis 100% d'accord avec cette mesure, explique une habitante. Moi, je porte le masque, les gens autour n'en ont pas et ne font pas de distanciation sociale. C'est pour le bien de tout le monde."

Une protection supplémentaire

Jamila partage également cet avis. Porter le masque la rassure. "Le masque protège. Comme il y a des gens qui se mélangent et aucune surveillance, je préfère le mettre." Pas de problème à porter un masque pour Adèle, si c'est la condition pour éviter une possible fermeture du marché. "Je le porte en permanence, parce que sinon on ne s'en sort pas. J'aimerais que ce soit obligatoire et que l'on continue à avoir le marché."

Les commerçants, eux, le portent déjà tous. Alors que les clients soient également masqués, c'est une bonne chose pour cette vendeuse : "Ça ne peut que rassurer chacun, parce que les distanciations sociales ce n'est pas forcément évident. Surtout que l'on a quand même une clientèle relativement âgée."

"L'infantilisation" des Parisiens ?

Il y en a également qui sont mécontents de cette nouvelle. Pour cette cliente, porter un masque à l'extérieur ne sert à rien. "C'est une ânerie. Les médecins ont dit que dehors ça ne craignait rien. Il faut arrêter d'emmerder les gens."

Depuis le déconfinement, on ne fait que reconfiner encore plus.Une cliente du marché de Grenelleà franceinfo

Pour faire son marché, Joëlle ne porte quasiment jamais de masque, sauf lorsqu'il y a du monde. Obliger les gens à le faire, cela revient pour elle à les infantiliser. "Quand il y a du monde à un étal il vaut mieux mettre le masque mais sinon il faut laisser les gens décider eux-mêmes."

Pour l'heure, les zones concernées par cette mesure ne sont pas encore connues. La liste est en train d'être établie. L'obligation pourrait être très rapide, d'ici 48 ou 72 heures.

Le port obligatoire du masque en extérieur à Paris divise : reportage de Manon Mella sur le marché de Grenelle
--'--
--'--