Coronavirus : bientôt des distributeurs de masques ?

Avec la recrudescence du Covid-19, les citoyens ont besoin de masques. Il sera peut-être possible de les acheter dans des distributeurs sans contact.

France 2

Cette machine est une première en France et pour l’instant un prototype en test dans cette clinique de Castres (Tarn). "Un, je passe la main devant le capteur sans toucher la machine, deux il me dit de présenter la carte pour acheter un masque FFP2, je passe la carte et il y à là le paiement qui est en cours, toujours sans toucher la machine et là la machine vient me délivrer un masque, toujours sans contact", explique Thibault Benne, directeur général de Benne SA. Pas de contact direct, c’est toute la différence. Désormais dans cet établissement, chacun peut se procurer un masque à la protection renforcée pour deux euros.

Mis au point en quatre mois

Et cette machine est fabriquée ici, dans cette entreprise, à l’origine spécialisée dans la production de convoyeur. Mais la crise sanitaire a bousculé le quotidien de ces salariés qui ont cherché d’autres débouchés. "On a vu que sur le marché il n’y avait pas du tout de distributeur sans contact et donc on a voulu en développer un", indique Adrien Bluzy, ingénieur responsable recherche et développement. Un automate mis au point en seulement quatre mois. Objectif maintenant pour l’entreprise : passer à la phase d’industrialisation pour équiper des lieux publics.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un distributeur automatique de masques.
Un distributeur automatique de masques. (France 2)