Chaleur : vers une fin du port du masque en extérieur le 30 juin ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Chaleur : vers une fin du port du masque en extérieur le 30 juin ?
France 2
Article rédigé par
C.Vérove, J.Mimouni, N.Salem, L.Crouzillac, A.Sangouard, A.Canestraro, D.Mascret - France 2
France Télévisions

Alors que le taux d'incidence est passé sous la barre des 50 cas positifs pour 100 000 habitants au niveau national, la tentation d'enlever le masque en extérieur est forte chez beaucoup de Français. Les fortes chaleurs constituent aussi un motif pour s'en délester.

La chaleur et la baisse du nombre de cas de Covid-19 donne envie d'abandonner le masque en plein soleil. "Avec cette chaleur, c'est infernal", lance une femme, tandis qu'un homme estime que quand il y a foule, même à l'extérieur, il faut "quand même le mettre". Celui-ci pourrait cependant ne plus être obligatoire à partir du 1er juillet, a laissé entendre le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, lundi 14 juin. Le ministère de la Santé a toutefois modéré ces propos en rappelant qu'aucune décision n'avait été prise, et que le port du masque en extérieur restait la règle. 

La transmission du Covid-19 diminue l'été


Selon les scientifiques, les risques de contamination sont bien moindres en extérieur. Mais en cas de rassemblement non encadré, comme sur les marchés ou dans les files d'attente, il faudrait garder le masque, selon le docteur Christian Rabaud, infectiologue. De nouvelles études scientifiques confirment par ailleurs que "quand la température monte, les infections diminuent, et quand la température baisse, les transmissions du coronavirus augmentent", assure le médecin Damien Mascret. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Masques sanitaires

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.