Loire-Atlantique : déconfinement prudent à Nantes

Le premier jour du déconfinement, lundi 11mai, à Nantes (Loire-Atlantique), a été suivi toute la journée par les équipes de franceinfo. Les Nantais sont rentrés sagement chez eux en soirée.

franceinfo

Un déconfinement prudent à Nantes (Loire-Atlantique) lundi 11 mai. Les commerces qui le pouvaient n’ont pas tous rouvert. Les salons de beauté et de coiffure ont été pris d’assaut. Les magasins de vêtements n’ont pas souhaité rouvrir, car ils n’avaient pas le matériel nécessaire pour accueillir la clientèle en toute sécurité. Il n’a pas fait très beau aussi et les restaurants et les bars sont toujours fermés, rappelle lundi soir en direct de Nantes Jean Chamoulaud, ce qui fait que la nuit la ville ressemble toujours à une cité fantôme. Seuls circulent les livreurs à vélo ou à scooter.

Hommage habituel aux soignants

Dans la rue Jean-Jacques-Rousseau, une artère très animée d’habitude, il reste les fanions installés aux fenêtres par les habitants eux-mêmes au premier jour du confinement pour le rendre plus agréable. Dans la soirée, à 20 heures, les Nantais étaient encore et toujours à leurs fenêtres pour applaudir le personnel soignant, conclut le journaliste de France Télévisions.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des guirlandes colorées ont poussé entre les balcons des voisins de la rue Jean-Jacques Rousseau à Nantes. 
Des guirlandes colorées ont poussé entre les balcons des voisins de la rue Jean-Jacques Rousseau à Nantes.  (France 3 Pays de la Loire)