Les vans et autres fourgons aménagés grands favoris des vacanciers à l'heure du Covid-19 : "Pas besoin de mettre de masque !"

Dans le contexte de la pandémie de Covid-19, les locations de fourgons aménagés bondissent depuis le début de l'année 2021. Les vacanciers espèrent ainsi échapper à la crise sanitaire et ses restrictions.

Article rédigé par
Céline Autin - édité par Clémentine Vergnaud - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Les fourgons aménagés de l'entreprise de vente, location et réparation Only Combi, à Armentières-sur-Avre (Eure), le 26 juillet 2021. (CELINE AUTIN / RADIO FRANCE)

C'est un type de vacances qui a la cote en cet été 2021 : louer un fourgon aménagé et partir à son rythme sur les routes de France. Entre janvier et mai, le site de location entre particuliers Wikicampers a ainsi enregistré une hausse des demandes de 110% par rapport à l'année précédente. Pour le mois de juillet, cette hausse est de 39%. Au volant de ces véhicules parfois vintage, beaucoup de vacanciers qui souhaitent échapper à la pandémie de Covid-19 et ses restrictions. 

Du fourgon vintage au véhicule tout confort

Dans le Perche, entre l'Eure et l'Orne, Jawen, employé de la société Only Combi, explique à Garance et Guillaume les principales fonctionnalités de leur van tout confort. "Vous avez un petit panneau électrique ici et chaque bouton active quelque chose, indique-t-il. Juste à côté, vous avez deux prises USB pour pouvoir charger vos téléphones." Au total, l'entreprise propose une centaine de modèles, des combis Volkswagen d'époque aux fourgons plus modernes.

>> Les camping-cars et vans aménagés séduisent de plus en plus de Français : "On a vu une nouvelle clientèle arriver"

Les deux étudiants venus de région parisienne sont impressionnés par les équipements : rangement, nécessaire de cuisine, chauffe-eau et toit ouvrant. "C'est la première fois qu'on part ensemble dans un van", glisse Guillaume. Au programme : "On part six jours et le but serait d'aller à Honfleur pour ensuite longer la côte", détaille Garance.

Éviter la foule et faire tomber le masque 

Si les deux étudiants ont décidé de louer un van aménagé, c'est notamment pour éviter les différentes contraintes liées à la pandémie. "C'est plus confortable de voyager à deux plutôt que d'avoir toute la foule des gares", justifie Guillaume. Dans un fourgon aménagé, "pas besoin de mettre de masque". Ils ont fait le choix de la sérénité.

"On a moins besoin de faire attention quand on est tous les deux dans un van plutôt que quand on est dans une gare ou dans un train avec beaucoup d'autres personnes autour."

Guillaume, loueur d'un fourgon aménagé

à franceinfo

Depuis un an, cet aspect "bulle sanitaire" séduit les vacanciers en mal de liberté à cause des différents confinement. "Les gens veulent surtout fuir les campings de masse et les grandes villes", affirme Bruno Verscheure, le responsable de l'entreprise. Il juge aussi que la dynamique du Covid-19 sur la côte atlantique conduit certains touristes à changer leurs habitudes. "Beaucoup de personnes vont dans le Massif central, à la montagne, en Normandie ou en Bretagne", témoigne-t-il. 

L'un des fourgons aménagés loués par Bruno Verscheure, de la société Only Combi. (CELINE AUTIN / RADIO FRANCE)

Les difficultés pour voyager à l'étranger depuis le début de la pandémie incitent beaucoup de vacanciers à rester en France, ce qui constitue une opportunité pour des territoires comme le Perche. "J'ai mis en place avec le département de l'Eure trois ou quatre circuits avec des étapes. Cela fait un peu comme un 'road book'", raconte Bruno Verscheure, dont la moitié du parc est loué, le reste devant suivre pour des locations de dernière minute. Le territoire offre d'après lui "des circuits, des choses à visiter" sur "des routes qui se prêtent" à des vacances en fourgon aménagé. Ce goût de liberté a cependant un prix, à la hausse en ce moment : comptez jusqu'à 70 000 euros pour acheter un modèle neuf. 

Le boom des combi vans : reportage de Céline Autin
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.