Le leader nord-coréen Kim Jong-un proclame une "victoire éclatante" contre le Covid-19

Le pays a enregistré près de 4,8 millions de "cas de fièvre", selon l'expression employée pour désigner le nombre d'infections, depuis la fin avril.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le leader nord-coréen Kim Jong-un à Pyongyang, le 10 août 2022. (KCNA VIA KNS / AFP)

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a proclamé, mercredi 10 août, une "victoire éclatante" sur le Covid-19, après avoir lui-même été malade. Présidant une réunion avec des personnels de santé et des scientifiques, Kim Jong-un s'est félicité pour cette "victoire (...) dans la guerre contre la maladie pandémique maligne", selon l'agence de presse officielle KCNA. "La victoire remportée par notre peuple est un événement historique qui a montré une fois de plus au monde la grandeur de notre État, la ténacité indomptable de notre peuple et les belles coutumes nationales dont nous sommes fiers", a ajouté le dirigeant nord-coréen, cité par l'agence.

La Corée du Nord, l'un des premiers pays au monde à fermer ses frontières en janvier 2020 après l'apparition du virus en Chine, a annoncé son premier cas de coronavirus le 12 mai. Le pays a enregistré près de 4,8 millions de "cas de fièvre", selon l'expression employée pour désigner le nombre d'infections, depuis la fin avril. Les autorités ont déploré 74 décès, soit un taux de létalité officiel de 0,002%, selon KCNA. Depuis le 29 juillet, Pyongyang n'a signalé aucun nouveau cas.

La sœur de Kim Jong-un a révélé qu'il avait lui-même été malade, selon un autre article de KCNA. Le dirigeant "a souffert de fortes fièvres pendant les jours de cette guerre de quarantaine, mais il ne pouvait pas s'allonger un seul instant car il pensait aux personnes dont il était responsable", a-t-elle affirmé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.