Le Grand Est en vert sur la carte de l'épidémie de coronavirus : "Cela va changer l'image de notre territoire qui était marqué" par la "couleur rouge, celle du danger"

"Aujourd'hui, nous allons pouvoir être regardés de manière différente et nous allons pouvoir relancer l'économie", se réjouit Jean Rottner, président du conseil régional.

Le président de la région Grand Est, Jean Rottner.
Le président de la région Grand Est, Jean Rottner. (LUDOVIC MARIN / AFP)

La région Grand Est est passée en zone verte du déconfinement, a annoncé jeudi Édouard Philippe lors de la présentation de la phase 2 du déconfinement. "Les indicateurs sont positifs depuis des semaines, il était normal que nous passions en régime allégé et je suis satisfait d'avoir été entendu", réagit vendredi 29 mai sur franceinfo Jean Rottner, président du conseil régional du Grand Est.

>> Suivez les dernières informations sur le coronavirus et ses conséquences dans notre direct.

"Cela va changer l'image de notre territoire qui était marqué par cette épidémie, cette couleur rouge, celle du danger", se réjouit-il.

Aujourd'hui, nous allons pouvoir être regardés de manière différente et nous allons pouvoir relancer l'économie. Jean Rottner, président du conseil régional du Grand Està franceinfo

Il faut continuer à faire attention malgré tout, a expliqué Jean Rottner. Il faut "vivre avec le poids de cette épidémie qui nous a fait perdre des amis, des proches. Il y a la nécessité d'être essentiellement responsables par rapport à ce qui s'est passé et de conserver une attitude citoyenne de prévention, c'est indispensable. Il faut faire redécoller notre économie, celle du tourisme, de l'industrie, du commerce. Après une crise sanitaire, nous allons devoir affronter une crise économique et sociale. Il va falloir laisser la possibilité aux régions d'investir."