Le coronavirus "n’a fait que mettre en lumière des problèmes qui existent depuis longtemps dans notre société"

Sociologue du travail, Stéphane Le Lay est invité dans le 23h de franceinfo pour évoquer ces travailleurs qui ont oeuvré pendant la crise sanitaire du coronavirus.

franceinfo

Les témoignages des premiers de corvée, ces travailleurs qui ont oeuvré pendant le confinement, se multiplient. "La question du mépris est une question importante. Mais je pense que la période du Covid n’a fait que mettre en lumière certains problèmes structurels qui existent depuis longtemps dans notre société", explique le sociologue du travail Stéphane Le Lay sur franceinfo mercredi 10 juin.

"Si on pouvait éviter de balancer ses mégots et ses masques"

Et d’ajouter : "J’ai un peu de mal avec les slogans du genre premiers de corvée. Quelques mois avant, Emmanuel Macron parlait de premiers de cordée. Qu’est-ce qui l’a fait changer d’avis ? Est-ce que son avis ne changera pas de nouveau quand la crise sanitaire sera dernière nous ? La question de la reconnaissance ne s’épuise pas avec la rémunération (…) Si on pouvait éviter de balancer ses mégots et ses masques, ce serait un geste basique. Mais pour arriver à des transformations plus durables, il faut passer par des transformations qui sont plus importantes dans l’organisation du travail. Cela implique que les travailleurs se saisissent de ces questions de l’organisation du travail."

Le JT
Les autres sujets du JT
Des soignants au centre médical Maimonides dédié au coronavirus, à New York, le 26 mai 2020.
Des soignants au centre médical Maimonides dédié au coronavirus, à New York, le 26 mai 2020. (SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)