La Chine craint une deuxième vague d'épidémie

Dans la province du Hubei, c'est l'heure des premiers pas du déconfinement. Mais la peur d'une deuxième vague du virus est bien présente. Arnaud Miguet fait le point depuis Wuhan.

La quarantaine se desserre petit à petit à Wuhan (Chine), l'épicentre de l'épidémie alors que le déconfinement commence à se mettre en place dans le pays. La crainte d'une éventuelle reprise du Covid-19 est toujours présente. "C'est une crainte bien réelle", assure le correspondant Arnauld Miguet depuis la ville de Wuhan (Chine). "Les autorités ont demandé aux habitants de Wuhan de rester confinés chez eux et d'être vigilants. La ville devrait être libérée le 8 avril, mais une prolongation du confinement n'est pas à exclure."

Un nouveau cas relevé

A Wuhan, il y a eu encore quatre décès ce samedi 4 avril, et 2 500 personnes sont toujours hospitalisées. Un nouveau cas de Covid-19 a également été relevé. "Dans la province voisine, au nord, 650 000 personnes sont à nouveau en confinement, après la découverte de trois nouveaux cas", explique le journaliste. "La crainte de ce rebond est bien réelle, avec les cas asymptomatiques sans fièvre, ni toux, mais porteur du Covid-19", ajoute-t-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'équipe médicale d\'un hôpital de Wuhan (province du Hubei, Chine), se recueille en hommages aux victimes du coronavirus, samedi 4 avril 2020. 
L'équipe médicale d'un hôpital de Wuhan (province du Hubei, Chine), se recueille en hommages aux victimes du coronavirus, samedi 4 avril 2020.  (CAI YANG / XINHUA / AFP)