L'Inde se défend de compter plusieurs millions de morts du Covid-19

Une étude réalisée par le Centre pour le développement mondial a estimé à entre 3,4 et 4,7 millions le nombre des personnes mortes du Covid-19 dans le pays, soit entre huit et 11 fois plus que les chiffres officiels.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des soignants dans un centre de vaccination en Inde, le 20 juillet 2021. (SAM PANTHAKY / AFP)

Guerre des chiffres en Inde. Le gouvernement a rejeté, jeudi 22 juillet, les conclusions de récentes études qui évaluent le nombre des morts dues au Covid-19 dans le pays à plusieurs millions, soit bien plus que le chiffre officiel d'environ 420 000. Dans une déclaration, le gouvernement souligne cependant que plusieurs Etats indiens procèdent désormais à un "rapprochement" de leurs données, à la suite d'un pic dans le nombre des cas en avril et mai.

Mardi, une étude réalisée par le Centre pour le développement mondial, un organisme de recherche américain, estimait à entre 3,4 et 4,7 millions le nombre des personnes mortes du Covid-19 en Inde, soit entre huit et 11 fois le chiffre officiel. Cela placerait l'Inde en tête des pays les plus endeuillés par la pandémie. Actuellement, avec 419 000 décès officiellement recensés, elle arrive derrière les Etats-Unis (610 000 morts) et le Brésil (545 000).

Cette étude est l'une des toutes dernières en date à mettre en doute les données officielles de l'Inde. Elle relève la faiblesse des comptages et un taux de mortalité par million moitié moins élevé que la moyenne mondiale.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.