Italie : un pays presque à l'arrêt à cause du coronavirus

Avec plus de 12 000 cas de contamination et plus de 800 décès en raison du Covid-19, l'Italie vient d'imposer la fermeture de tous les commerces, sauf ceux dans l'alimentation et la santé. Une situation qui donne des scènes assez surréalistes.

France 2

C'est une station balnéaire située à 50 km de Rome (Italie). Depuis jeudi 12 mars au matin, comme dans toute l'Italie, seul le supermarché est ouvert à Santa Severa, comme nous l'explique en français une Italienne venue de la capitale. "Le seul café près de la plage est désert. Les cafés sont fermés. Nous ne pouvons sortir qu'en montrant une autocertification", révèle-t-elle. Un document qui donne le droit d'aller à la boulangerie par exemple, ou à la pharmacie.

Rome, ville déserte

À Rome, les trois millions d'habitants semblent avoir disparu des grandes artères de la capitale. Aux carrefours, la police contrôle les déplacements des automobilistes. Dans la soirée du mercredi 11 mars, le Premier ministre italien a annoncé que tous les commerces non vitaux du pays devaient fermer. Et il a demandé que la consigne soit respectée strictement. Les transports et les entreprises privées peuvent quant à elles continuer à fonctionner. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme porte un masque contre le coronavirus Covid-19 sur la Piazza Venezia à Rome, en Italie, le 11 mars 2020. 
Un homme porte un masque contre le coronavirus Covid-19 sur la Piazza Venezia à Rome, en Italie, le 11 mars 2020.  (RICCARDO DE LUCA / ANADOLU AGENCY / AFP)