Hôpitaux publics : 20% de lits fermés actuellement en France, pourquoi ?

Publié Mis à jour
Hôpitaux : 20% de lits fermés actuellement, pourquoi ?
FRANCE 2
Article rédigé par
S.Ricottier, T.Souman, F.Blévis, P-J.Perrin, A.Brodin - France 2
France Télévisions

Dans nos hôpitaux publics, un lit sur cinq n'est donc pas disponible. C'est 20% de la capacité totale en France, conséquence de l'absentéisme des soignants, épuisés, mais aussi car ces métiers n'attirent plus.

C'est un hôpital qui tourne au ralenti. À La Timone, à Marseille (Bouches-du-Rhône), plusieurs chambres doubles n'accueillent qu'un seul patient. Les soignants ne sont pas assez nombreux pour ouvrir tous les lits. Dans la ville, il y a actuellement 448 lits fermés sur 2 700, soit 16% de la capacité.

Certaines opérations urgentes déprogrammées

À La Timone, une cadre de santé avait besoin de six infirmières de nuit au mois d'octobre, mais aucun des six postes n'a été pourvu. "Souvent, c'est l'équipe de jour qui fait des nuits, et elles sont payées en heures supplémentaires", explique Brigitte Asciach, cadre de santé à La Timone. Conséquence de cette pénurie : beaucoup d'examens et d'opérations sont déprogrammées, dont certaines pourtant urgentes. Et Marseille n'est pas un cas isolé. En France, 20% des lits dans les établissements publics sont fermés. Dès le mois d'octobre, le Conseil scientifique tirait le signal d'alarme. Certains soignants ont même changé de vie après la crise du Covid-19 pour cause de conditions de travail trop difficiles.

Parmi Nos sources :

Avis du Conseil Scientifique du 5 octobre 2021

Le Pr Arnaud Méjean est chirurgien cancérologue, et chef de service urologie à l'Hôpital Européen Georges-Pompidou (APHP)

Hôpital de la Timone (Marseille) et APHM

 

Liste non exhaustive.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.