Hôpital : "Le diagnostic est fait, c'est des réponses qu'attendent les soignants, et ça traîne", affirme Philippe Martinez

Le secrétaire général de la CGT estime que le gouvernement n'a pas encore apporté de réponses concrètes aux problèmes du système de santé français.

FRANCEINFO / RADIOFRANCE

"On nous dit qu'on va faire un diagnostic de la réalité de l'hôpital. Le diagnostic est fait. C'est des réponses qu'attendent les soignants", a estimé Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, mardi 16 juin sur franceinfo, à propos du "Ségur de la santé", une concertation de sept semaines lancée le 25 mai dernier visant à améliorer la prise en charge des malades et les conditions de travail des soignants.

"Le problème du manque de personnel, le problème de la reconnaissance des diplômes et des qualifications, les fermetures de lits, ce n'est pas nouveau. Il faut des réponses et ça traîne, a poursuivi Philippe Martinez. Ce que demandent ceux qui sont autour de la table, c'est : combien vous mettez d'argent pour améliorer la situation de l'hôpital ?"

Augementation des salaires et embauche dans l'hôpital public

Le secrétaire général de la CGT a évoqué les "pseudo-dettes" de l'hôpital public car "on considère que mettre de l'argent à l'hôpital ce n'est pas une dépense, c'est un investissement. On n'est pas dans le privé", a martelé le leader de la CGT.

La santé, c'est un investissement

Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT

à franceinfo

"Il y a des sujets importants. Il manque 100 000 emplois à l'hôpital public, 200 000 dans les Ehpad. Quelles réponses on donne ? Les soignants sont parmi les plus mal payés d'Europe. Quelle revalorisation des salaires ?", a ajouté Philippe Martinez. Selon lui, il faut embaucher et "avoir suffisamment de personnel, soignants, administratifs, techniques, pour éviter de faire des heures supplémentaires. Si on veut faire travailler tout le monde, si on fait des heures supplémentaires, on prend du travail à ceux qui n'en ont pas."

Après trois mois de crise sanitaire, médecins, aides-soignants et infirmiers sont appelés à manifester mardi un peu partout en France, pour rappeler le gouvernement à ses promesses.

Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, était l\'invité du \"8h30 franceinfo\" mardi 16 juin 2020.
Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, était l'invité du "8h30 franceinfo" mardi 16 juin 2020. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)