Guadeloupe : les autorités redoutent de nouveaux affrontements

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Article rédigé par
D. Schlienger - France 2
France Télévisions

En Guadeloupe, après la dernière nuit de violences, les autorités craignent que des affrontements aient lieu dimanche 21 novembre. En duplex depuis Pointe-à-Pitre, la journaliste Diane Schlienger fait le point sur la situation.

Les tensions restent vives en Guadeloupe dimanche 21 novembre après une nuit de violences. En duplex depuis Pointe-à-Pitre, la journaliste de France Télévisions Diane Schlienger explique qu’actuellement "la situation est plutôt calme mais les prochaines heures vont être cruciales car c’est toujours à la tombée de la nuit que les manifestants les plus virulents érigent de nouvelles barricades, mettent le feu à des poubelles, des voitures".

La crainte de nouveaux affrontements

Diane Schlienger explique, après avoir échangé avec des manifestants, qu'ils "ne comptent pas lâcher du terrain". Elle ajoute que ces derniers "veulent des négociations concrètes avec le gouvernement". Du côté des autorités, de nouveaux affrontements sont redoutés. "Je vous rappelle que la nuit dernière, il y a eu 37 interpellations d’individus dont certains étaient armés", précise-t-elle dans le 20 Heures de France 2.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.