Fête de la Musique : fallait-il la maintenir ?

Des foules compactes ont envahi les rues de France dimanche 21 juin pour la Fête de la Musique. Au point de poser la question de son maintien au mépris du risque sanitaire.

FRANCE 2

Ce sont des images de foules, de danses, sans masques ni distanciation physique. La Fête de la Musique a vu les Français sortir faire la fête, au mépris des règles sanitaires. "Les gestes barrières, ils ne sont pas du tout respectés", convient une fêtarde. "Ça fait trois mois que personne n'a fait la fête, les jeunes ont envie de sortir c'est normal", explique une autre.

"Il faut rester extrêmement vigilant"

Les forces de l'ordre ont dû intervenir à quelques reprises pour tenter de faire respecter l'impossible cohabitation entre fête de règles sanitaires. "On a des messages d'un peu partout en France et d'autres pays qui montrent que le virus circule toujours", explique le Pr Eric Maury, médecin et président de la Société de réanimation. "Il est à redouter qu'une deuxième vague survienne, donc il faut rester extrêmement vigilant", prévient-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des jeunes réunis au jardin Villemin dans le 10e arrondissement de Paris pour la Fête de la musique, le 21 juin 2020.
Des jeunes réunis au jardin Villemin dans le 10e arrondissement de Paris pour la Fête de la musique, le 21 juin 2020. (ABDULMONAM EASSA / AFP)