États-Unis : New York totalise 40% des décès liés au coronavirus

Donald Trump a prévenu : l’Amérique doit se préparer à deux semaines très douloureuses. New York, la ville qui ne dort jamais d’habitude, est en sommeil.

FRANCE 3

La Septième Avenue de New-York (New York, États-Unis), qui mène à Times Square, est vide, méconnaissable, mercredi 1er avril. Les ambulances vont à vive allure. Il faut dire que New York, c’est 40% des cas de coronavirus Covid-19 aux États-Unis. “Ici, les gens vivent les uns sur les autres (...) c’est la ville qui ne dort jamais”, décrit Shevaz Clarke, une habitante de la mégalopole, qui ne sort plus que masquée et gantée, stupéfaite face aux rues désertes.

Des ambulanciers désinfectent leurs brancards

Le quartier compte l’un des 200 hôpitaux de New York. Des ambulanciers venus de l’Ohio désinfectent leurs brancards. “On a l’habitude d’aller dans tout le pays pour aider, mais c’est la première fois qu’on voit quelque chose comme ça. Cette pandémie, c’est vraiment effrayant”, décrit l’un d’eux. Un peu plus loin, dans Central Park, un hôpital est en cours d’installation, là où des joggers et des touristes se promenaient il y a peu. “Les hôpitaux vont nous envoyer des patients dès aujourd’hui parce qu’ils sont débordés”, annonce Shelly Kelly, une infirmière, mercredi 1er avril.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une femme avec un masque de protection marche dans le quartier de Manhattan, à New York, le 28 mars 2020.
Une femme avec un masque de protection marche dans le quartier de Manhattan, à New York, le 28 mars 2020. (VANESSA CARVALHO / BRAZIL PHOTO PRESS / AFP)