Emploi : le secteur du BTP peine à recruter et les candidats en intérim se font rares depuis la crise sanitaire

Publié
Emploi : le secteur du BTP peine à recruter et les candidats en intérim se font rares depuis la crise sanitaire
France 2
Article rédigé par
J.Van Hove, N.Berthier, S.Gravelaine - France 2
France Télévisions

Dans le secteur du bâtiment, les absences liées au Covid-19 se multiplient. Cela devient un véritable problème, car dans bien des cas, cela met à l'arrêt les chantiers et les agences intérim ont elles aussi du mal à recruter. 

Sur un chantier à Mantes-la-Jolie (Yvelines), les ouvriers sont seulement trois à travailler ce matin, deux en CDI et un intérimaire. Le manque d’ouvrier pénalise l’avancée du chantier. "On doit être au moins à cinq, six personnes donc c’est 50% d’effectif qui nous manque aujourd’hui quasiment", fait remarquer Thierry Lucas, directeur de production. Les intérimaires sont appelés en renfort, de plus en plus souvent pour des contrats courts, à la semaine.     

Du jamais vu depuis plus de 30 ans  

Le directeur de production peine à recruter depuis presque dix ans. Le métier rencontre un problème d’image et le Covid-19 n’a pas amélioré cette situation. En trente-sept ans de carrière, il n’a jamais vu ça. "Pour certains, c’est trop physique pour eux, alors ils préfèrent arrêter", déclare Mathieu Perlet, chef de chantier. Pour trouver les bons profils, les entreprises font fréquemment appel à des agences d’intérim. Une responsable d’agence vient d’ailleurs sur le chantier pour estimer le besoin en main d’œuvre, bien qu’elle aussi peine à recruter des candidats. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.