Économie : la crise sanitaire a profité au secteur de la grande distribution

La pandémie a profondément modifié nos modes de consommation, mais le secteur de la grande distribution est parvenu à tirer son épingle du jeu.

France 3

"La grande distribution fait partie de ces quelques secteurs qui ont profité de la crise sanitaire", explique la journaliste Gaëlle-Anne Dolz, sur le plateau de France 3. Les parts de marché d’Intermarché ont progressé de 0,7%. Viennent ensuite Leclerc et Lidl qui ont chacun gagné 0,4%."Intermarché a bénéficié du succès de deux de ses activités phares", poursuit la journaliste. D’un côté, ses magasins de proximité ont vu leur fréquentation augmenter de 22%, et sa branche bricolage a vu une augmentation de ses ventes de 11%.

Le succès de la vente en ligne

Mais plus généralement, c’est toute la grande distribution qui a bénéficié de la crise sanitaire grâce à l'essor de la vente en ligne. Le "Drive" ou "retrait de commande" a progressé de 40%, toutes enseignes confondues. La crise sanitaire a également accéléré la restructuration de ces grands groupes : “les hypermarchés n’attirent plus”. Les groupes se recentrent donc autour des supermarchés et de la vente en ligne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des clients dans un supermarché Auchan, à Valence (Drôme), le 14 décembre 2019.
Des clients dans un supermarché Auchan, à Valence (Drôme), le 14 décembre 2019. (NICOLAS GUYONNET / HANS LUCAS / AFP)