Douvres : toujours bloqués, les chauffeurs routiers sont à bout de nerfs

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Douvres : toujours bloqués, les chauffeurs routiers sont à bout de nerfs
France 3
Article rédigé par
Diane Schlienger - France 3
France Télévisions

La tension continue de monter près du port de Douvres (Royaume-Uni). Si les liaisons transmanches ont repris depuis mardi 22 décembre, près de 4 000 camions sont toujours bloqués côté anglais. 

Après la réouverture des frontières entre le Royaume-Uni et la France, les liaisons transmanches ont repris depuis mardi 22 décembre. Mais des milliers de camions restent bloqués au port de Douvres. "L'entrée du port de Douvres est ouverte, cela veut dire que progressivement, les policiers britanniques font passer les véhicules, les routiers qui attendent ici depuis plusieurs heures, plusieurs jours même", rapporte la journaliste Diane Schlienger en direct de Douvres (Royaume-Uni), jeudi 24 décembre.

Le désespoir des routiers bloqués

Mais cela prend du temps, car tous les routiers doivent être testés. Des pompiers français sont arrivés en renfort dans la nuit pour tenter d'accélérer le processus. Christophe Couvreur, un chauffeur français, est encore à huit kilomètres du port. À quelques heures du réveillon, il commence à désespérer : "Ils m'ont fait mon test à 1 heure du matin. 30 minutes après, j'avais les résultats. Test négatif. [...] J'y crois plus, je ne pense pas faire Noël ce soir à la maison. Je ne trouve pas les mots exacts pour définir ce bordel."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.