Covid-19 : le nombre de malades hospitalisés repasse sous les 30 000 personnes

Les services de soins critiques (qui rassemblent réanimation, soins intensifs et surveillance continue) comptent ce mercredi 5 879 personnes dont 349 nouveaux malades admis ces dernières 24 heures.

Un patient malade du Covid-19 dans un service de réanimation à l\'hôpital Georges Pompidou à Paris, le 6 avril 2021.
Un patient malade du Covid-19 dans un service de réanimation à l'hôpital Georges Pompidou à Paris, le 6 avril 2021. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Le nombre de malades du Covid-19 hospitalisés est repassé mercredi 28 avril sous les 30 000 personnes, pour la première fois depuis début avril, tandis que le nombre de patients en réanimation flirte toujours avec les 5 900, selon les chiffres de Santé publique France. Les services de soins critiques (qui rassemblent réanimation, soins intensifs et surveillance continue) comptaient mercredi 5 879 personnes dont 349 nouveaux malades admis ces dernières 24 heures.

 Un pass sanitaire utilisé pour les événements ? Lors d'une conférence de presse, Jean Castex a envisagé son utilisation pour contrôler "l'accès à des grands événements sportifs ou culturels". "Nous devons en débattre", a cependant nuancé le Premier ministre, et "c'est le Parlement qui aura le dernier mot" sur l'emploi de cette méthode pour prouver sa vaccination contre le Covid-19 ou attester d'un test de dépistage négatif.

Emmanuel Macron parlera vendredi. Jean Castex a annoncé que le chef de l'Etat présenterait la stratégie de sortie des restrictions sanitaires en vigueur, qui sera "progressive et phasée". L'Elysée précise à France Télévisions que la forme de son intervention n'est pas arrêtée.

 Un régime "transitoire" après l'état d'urgence sanitaire. Ce dernier prendra fin le 2 juin, et le gouvernement a présenté mercredi son projet de loi pour encadrer la suite. Le texte proposera "un régime transitoire de sortie de crise sanitaire", qui durerait jusqu'au 31 octobre. Il permettrait, affirme Jean Castex, "de disposer des outils nécessaires dans l'hypothèse où l'épidémie connaîtrait des situations de rebond".

 Anne Hidalgo demande de vacciner sans limite d'âge. Sur franceinfo, la maire de Paris a appelé à "débrider la question de l'âge", en ouvrant la vaccination aux moins de 55 ans, au moins dans les catégories professionnelles prioritaires qui bénéficient déjà, à partir de 55 ans, de créneaux dédiés.

Rendez-vous en justice le 26 mai pour l'UE et AstraZeneca. Le tribunal de première instance francophone de Bruxelles devra trancher si, comme l'estime l'Union européenne, le groupe pharmaceutique n'a pas tenu les engagements de livraisons de vaccins prévus par son contrat avec la Commission européenne.

 BioNTech "confiant" sur l'efficacité de son vaccin contre les variants. C'est ce qu'a estimé le fondateur et directeur du laboratoire BioNTech, Ugur Sahin. Si des "tests" sont encore en cours, "le variant indien présente des mutations que nous avons déjà étudiées et contre lesquelles notre vaccin agit, ce qui nous rend confiants", a expliqué Ugur Sahin lors d'une conférence de presse en ligne. 

Le variant B.1.617 présent dans au moins 17 pays. Au moins 17 pays ont connu des infections au variant identifié en Inde, selon l'OMS. La plupart des échantillons "viennent d'Inde, du Royaume-Uni, des Etats-Unis et de Singapour". Ces derniers jours, le variant a aussi été signalé dans plusieurs pays européens (Belgique, Suisse, Grèce, Italie). Cela n'a pas encore été le cas en France métropolitaine, a assuré Olivier Véran mardi.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

00h00 : Ce direct est maintenant terminé, voici les titres de l'actualité :

• Emmanuel Macron s'exprimera vendredi sur la stratégie de sortie de crise, a annoncé le Premier ministre Jean Castex. "Notre situation épidémique continue de s'améliorer à un rythme régulier (...) Nous sommes sur une vraie tendance à la baisse", a affirmé ce dernier, avant d'esquisser le plan de sortie de crise.

• Dix-huit signataires en activité signataires de la tribune de militaires dans Valeurs actuelles vont passer devant un conseil militaire. Selon le chef d'état-major des Armées, ils risquent d'être "radiés" ou "mis à la retraite d'office".

• Sept anciens membres des Brigades rouges ont été interpellés en France à la demande de l'Italie. "Je suis fier de participer à cette décision qui, je l'espère, permettra à l'Italie, après 40 ans, de tourner une page de son histoire qui est maculée de sang et de larmes", a commenté le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti.

• Le PSG a craqué face à Manchester City . Après une première période convaincante, les Parisiens ont sombré lors du second acte en concédant deux buts.

23h50 : Une des conséquences de la pression hospitalière due au Covid-19 est la déprogrammation des opérations moins urgentes pour libérer lits et personnels. Chirurgiens et cancérologues alertent des conséquences sur la santé de leurs patients.

23h46 : "Nous travaillons pour qu’en avril 2025, puisse paraître une Une sur notre jeunesse qui aurait tourné la page de la pandémie, rattrapé les heures d’études perdues, les expériences volées et, à la faveur du plan de relance, trouvé du travail, toute sa place dans notre société."

Emmanuel Macron signe une tribune dans l’Opinion, dans laquelle le président de la République imagine ce que pourraient être les Unes des médias en avril 2025.

23h24 : La "diplomatie du vaccin" menée par Moscou et Pékin s'accompagne de campagnes de "dénigrement" pour saper la confiance dans les vaccins approuvés par l'Union européenne afin de placer leurs propres vaccins, estime un rapport publié par l'unité de lutte contre la désinformation de la diplomatie européenne.

22h50 : Le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé une levée des restrictions très progressive, avec une fin du couvre-feu le 2 juin. Le gouvernement va appuyer par ailleurs sa stratégie sur le pass sanitaire.

22h07 : Un Français sur cinq a désormais reçu une première de vaccin contre le Covid-19. Mais quels sont leurs effets en terme de chance de contamination et d'infection, pour soi et autrui ? Le journaliste et médecin Damien Mascret fait le point.

21h55 : Bonsoir @Dom. Il s'agit du taux d'incidence. Cela correspond au nombre de personnes infectées sur une semaine, dans une population de 100 000 habitants. Comme on vous l'explique dans cet article, c'est une donnée à prendre avec prudence.

21h55 : Ça veut dire quoi 302 cas positif pour 100 personnes?

21h35 : La Turquie, confrontée à une pénurie de vaccins contre le nouveau coronavirus, annonce avoir commandé 50 millions de doses du russe Spoutnik V. Cette annonce intervient alors que le pays, après avoir lancé sa campagne de vaccination sur les chapeaux de roues, a considérablement ralenti la cadence par manque de vaccins disponibles.

21h07 : #ETATS_UNIS Le festival alternatif américain Burning Man, qui se tient chaque année dans le désert du Nevada, a été annulé pour la seconde année consécutive pour cause de pandémie, annoncent les organisateurs.

20h58 : Les confinements ont mené à une hausse des violences au sein des foyers. France 2 a suivi le travail de la Brigade chargée de la protection des mineurs à Lens (Pas-de-Calais).

20h38 : Explosion de la pauvreté en Argentine, 200 000 morts en Inde… On fait le point dans cet article sur la situation épidémique dans le monde.

20h28 : Invitée de "Votre instant politique" sur franceinfo canal 27, Marlène Schiappa se dit "favorable au principe" d'un pass sanitaire. Mais la ministre déléguée chargée de la Citoyenneté insiste sur la nécessité qu'il y ait "des garde-fous sur la question des libertés et de l'égal accès aux droits".

20h07 : Emmanuel Macron donnera un entretien à la presse quotidienne régionale vendredi matin, a appris franceinfo de sources concordantes. Le président de la République précisera dans cette interview le calendrier du déconfinement pour les Français.

20h00 : A 20 heures, voici le point sur l'actualité :

• Emmanuel Macron s'exprimera vendredi sur la stratégie de sortie de crise, a annoncé le Premier ministre Jean Castex. "Notre situation épidémique continue de s'améliorer à un rythme régulier (...) Nous sommes sur une vraie tendance à la baisse", a affirmé ce dernier, avant d'esquisser le plan de sortie de crise.

• L'astronaute américain Michael Collins, membre de la première mission habitée vers la Lune, est mort à l'âge de 90 ans.

• Sept anciens membres des Brigades rouges ont été interpellés en France à la demande de l'Italie. "Je suis fier de participer à cette décision qui, je l'espère, permettra à l'Italie, après 40 ans, de tourner une page de son histoire qui est maculée de sang et de larmes", a commenté le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti.

Le Parlement européen a approuvé l'accord commercial post-Brexit avec Londres. Cet accord met fin à ce long et douloureux chapitre.

• Deuxième demi-finale de Ligue des champions ce soir entre le PSG et Manchester City. Francetv sport vous présente ce qu'il faut savoir sur ce choc cinq étoiles.

19h49 : Le gouvernement britannique annonce acquérir 60 millions de nouvelles doses du vaccin contre le Covid-19 de Pfizer/BioNtech afin de mettre en place à l'automne un programme de rappel à destination des personnes les plus vulnérables. "Le vaccin nous aide à retrouver notre liberté et nous devons protéger ces progrès", a affirmé le ministre de la Santé Matt Hancock.

19h39 : On se rapproche de 15 millions. Selon les chiffres de la vaccination diffusés ce soir par le ministère de la Santé, 14,9 millions de personnes ont reçu au moins une injection, dont plus de 6 millions ont été complètement vaccinées (soit 9% de la population totale et 11,5% de la population majeure).

19h32 : Bonjour @Quefairemaintenant. Il est donc recommandé de réaliser la vaccination au-delà d'un délai de trois mois après l’infection, "de préférence avec un délai proche de six mois", explique la Haute autorité de santé dans un avis publié en février.

19h32 : Bonjour Clément, J'étais à deux doigts de recevoir a première injection quand j'ai été testé positif et ma femme aussi. Quand pourrons-nous nous faire vacciner une fois guéris car je suppose que nous ne serons pas immunisés pr autant contre cette saleté ? Merci bcp pour votre travail.

19h38 : Le taux d'incidence poursuit sa descente avec 302 cas positifs pour 100 000 personnes. Mais 324 malades du Covid sont encore morts à l'hôpital ces dernières 24 heures.








19h15 : Le nombre de malades du Covid-19 hospitalisés est repassé ce soir sous la barre des 30 000, pour la première fois depuis début avril, tandis que le nombre de patients en réanimation flirte toujours avec les 5 900, selon les chiffres de Santé publique France.






18h38 : Bonjour @vaccinableoupas. Lors des questions posées par les vaccinateurs, il n'est pas prévu de se pencher sur les divers traitements antibiotiques, mais il est sans doute préférable d'attendre la fin de votre traitement. Ensuite, n'étant pas médecin, je vous conseille de vous tourner vers votre médecin traitant ou votre pharmacien qui sauront vous apporter une réponse adaptée à votre état de santé.

18h38 : Bonjour Clément. Pourriez-vous m'éclairer svp. J'ai 58 ans, asthmatique, actuellement sous traitement antibiotique. Puis-je me faire vacciner ? Y a-t-il une contre-indication contre un vaccin particulier ? Merci bcp et bonne soirée.

18h17 : Il est 18 heures, voici le point sur l'actualité :

• Emmanuel Macron s'exprimera vendredi sur la stratégie de sortie de crise, a annoncé le Premier ministre Jean Castex. "Notre situation épidémique continue de s'améliorer à un rythme régulier (...) Nous sommes sur une vraie tendance à la baisse", a affirmé ce dernier, avant d'esquisser le plan de sortie de crise.

• Sept anciens membres des Brigades rouges ont été interpellés en France à la demande de l'Italie. "Je suis fier de participer à cette décision qui, je l'espère, permettra à l'Italie, après 40 ans, de tourner une page de son histoire qui est maculée de sang et de larmes", a commenté le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti.

Le Parlement européen a approuvé l'accord commercial post-Brexit avec Londres. Cet accord met fin à ce long et douloureux chapitre.

• Deuxième demi-finale de Ligue des champions ce soir entre le PSG et Manchester City. Francetv sport vous présente ce qu'il faut savoir sur ce choc cinq étoiles.

17h14 : Bonjour @Pas compris. Je vous comprends, pas toujours facile de s'y retrouver tant les incertitudes sont nombreuses en attendant la prise de parole d'Emmanuel Macron vendredi. Deux choses sont cependant certaines à l'heure où je vous parle : le couvre-feu sera prolongé au-delà du 3 mai, date à laquelle seules les restrictions de circulation en journée seront levées, mais ne pourra pas, dans sa forme actuelle, être maintenu au-delà du 2 juin puisque la France sortira à cette date de l'état d'urgence sanitaire. Le Premier ministre a cependant précisé que le gouvernement pourrait toujours décider de maintenir certains lieux fermés.

17h12 : Bonjour. Vous évoquez l'arret du couvre feu à partir du 2 juin j avais compris que ce serait le 3 mai. J ai raté 1 marche ?

16h34 : Jean Castex a présenté ce midi les grandes lignes du projet de loi sur la sortie de l'état d'urgence sanitaire, qui comprend notamment la fin du couvre-feu. Franceinfo vous le résume dans cet article.

15h28 : Une vague de faillites d'entreprises endettées et souffrant des suites de la pandémie du Covid-19 se profile en zone euro, à moins que les Etats n'opèrent un "soutien accru" pour leur solvabilité. C'est l'avertissement lancé aujourd'hui par la Banque centrale européenne. Aucun chiffre sur le nombre d'entreprises potentiellement concerné n'a été précisé.

14h23 : Le suspense continue. Les organisateurs des Jeux olympiques de Tokyo (23 juillet-8 août) repoussent à juin leur décision sur la présence ou non de spectateurs locaux. Le public venant de l'étranger est d'ores et déjà interdit à cause de la pandémie. La patronne des Jeux a cependant prévenu qu'il était "très difficile" d'imaginer des tribunes pleines.

14h10 : Il est 14 heures, voici le point sur l'actualité :

• Emmanuel Macron s'exprimera vendredi sur la stratégie de sortie de crise, annonce le Premier ministre Jean Castex. "Notre situation épidémique continue de s'améliorer à un rythme régulier (...) Nous sommes sur une vraie tendance à la baisse", a affirmé ce dernier.

• Sept anciens membres des Brigades rouges ont été interpellés en France à la demande de l'Italie. "Je suis fier de participer à cette décision qui, je l'espère, permettra à l'Italie, après 40 ans, de tourner une page de son histoire qui est maculée de sang et de larmes", a commenté le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti.

Le Parlement européen a approuvé l'accord commercial post-Brexit avec Londres. Cet accord met fin à ce long et douloureux chapitre.

• Deuxième demi-finale de Ligue des champions ce soir entre le PSG et Manchester City. Francetv sport vous présente ce qu'il faut savoir sur ce choc cinq étoiles.

13h56 : La conférence de presse du gouvernement sur le projet de loi contre le terrorisme et la sortie de l'état d'urgence sanitaire est terminée.

13h53 : Petite précision : le régime transitoire de sortie de l'état d'urgence sanitaire évoqué par Jean Castex devrait être appliqué du 2 juin au 31 octobre.

13h52 : "Il est exact que nous avons un certain nombre de rendez-vous qui ne sont pas honorés. On est en train de faire un point précis parce que, d'après les informations que j'ai, il ne faut pas exagérer. Si ce phénomène se confirme, nous allons réfléchir à un élargissement des publics. Mais c'est prématuré pour l'instant."



Jean Castex répond à une question sur l'élargissement de la vaccination.

13h54 : Le nouveau dispositif que nous allons soumettre au Parlement ne permet plus, dans ce cadre-là, de recourir au couvre-feu tel que nous le connaissons aujourd'hui"

Le Premier ministre confirme que ce nouveau régime transitoire de sortie de l'état d'urgence sanitaire ne rendra plus possible la mise en place du couvre-feu actuellement à l'œuvre. Il précise que le gouvernement pourra toujours décider de fermer certains lieux "de destination" (soit les bars et les restaurants).

14h11 : Une journaliste de France 2 vient d'interroger le Premier ministre sur le pass sanitaire, "nouvel outil" auquel Jean Castex veut "donner un fondement législatif par le texte aujourd'hui délibéré". Voici les précisions qu'il a données :

• Le pass sanitaire "vise les déplacements pour entrer ou sortir du territoire national". Sont cités sur ce pass "les tests, la vaccination et toute preuve apportant l'illustration qu'on n'est pas porteur du virus", a décrit Jean Castex.

• Y aura-t-il d'autres usages à ce pass sanitaire ? "Nous devons en débattre dans le cadre de la stratégie de réouverture", en particulier pour "l'accès à des grands événements sportifs ou culturels". Le Parlement devra en décider, a expliqué le Premier ministre.

13h47 : "Est-ce qu'il y aura d'autres usages du pass sanitaire ? Nous devons en débattre, notamment dans le cadre de la stratégie de réouverture."

Le Premier ministre répond à une question sur les usages du futur pass sanitaire, au-delà des seuls déplacements.

13h39 : C'est terminé pour les interventions liminaires. Place aux questions des journalistes.

13h38 : Revenons quelques secondes en arrière, dans cette conférence de presse. Sur le "régime transitoire" qui va accompagner la sortie de crise sanitaire, Jean Castex a déclaré que l'état d'urgence sanitaire va être remplacé par un "devoir de vigilance sanitaire". Il explique :

13h29 : Emmanuel Macron présentera vendredi "les perspectives" du déconfinement, vient donc d'annoncer Jean Castex. Le Premier ministre évoque une "sortie progressive" de la crise sanitaire "à mesure que la campagne de vaccination se déploie". Voici la séquence.

13h26 : "Il s'agit maintenant de nous projeter sur les modalités de sortie de crise." Que contient le texte relatif à la sortie de crise sanitaire, évoqué en début de conférence de presse ? Voici quelques éléments communiqués par le Premier ministre :

• Le texte permet notamment le "renforcement des contrôles aux frontières", avec la "possibilité d'exiger une preuve de vaccination".

• Il comprend aussi le "renforcement du moyen de s'assurer des conditions d'isolement des personnes soumises à une mesure de quarantaine", a évoqué Jean Castex.

• Enfin le Premier ministre a évoqué les élections régionales et départementales. "Ce projet de loi comporte plusieurs dispositions visant à faciliter et à sécuriser leur organisation", a-t-il expliqué.

13h21 : Le Premier ministre donne un exemple de mesures permises par ce régime transitoire : renforcement des contrôles aux frontières avec la possibilité d'exiger pour l'entrée sur le territoire français "un test négatif, comme c'est déjà le cas aujourd'hui, mais également une preuve de vaccination".

13h19 : "Notre intention, avec la mise en place de ce régime transitoire, est de nous permettre d'accompagner le processus de réouverture par des mesures adaptées à la situation".

Pour sortir de l'état d'urgence sanitaire, Jean Castex évoque un régime transitoire, permettant le cas échéant de reprendre des mesures pour freiner l'épidémie.

13h17 : Jean Castex annonce qu'Emmanuel Macron s'exprimera vendredi sur la situation sanitaire.

13h16 : "Il s'agit maintenant de nous projeter sur les modalités d'une sortie de crise. Une sortie progressive, à mesure que la campagne de vaccination se déploie. L'objectif d'atteindre les 15 millions de personnes primo-vaccinées à la fin de cette semaine est à notre portée".

13h15 : "Notre situation épidémique continue de s'améliorer à un rythme régulier (...) Nous sommes sur une vraie tendance à la baisse."

Le Premier ministre commence par évoquer le projet de loi sur l'état d'urgence sanitaire et la situation épidémique.

13h14 : Le Premier ministre, Jean Castex, tient une conférence de presse pour présenter le projet de loi contre le terrorisme, mais également pour évoquer l'état d'urgence sanitaire. Vous pouvez la regarder ici.

12h24 : Bruxelles examine cette semaine les plans nationaux de relance de plusieurs pays membres. La France a transmis le sien, qui détaille comment elle envisage d'utiliser ses 40 milliards d'euros de subventions. Franceinfo vous en présente les grandes lignes dans cet article.

12h04 : Pour les besoins d'un reportage, France 3 Occitanie recherche un "candidat non prioritaire à la vaccination secteur Toulouse ou Haute-Garonne", assure la journaliste Hélène Vergne sur Twitter.

12h15 : Il est midi, voici le point sur l'actualité.

• Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a présenté, en Conseil des ministres, le projet de loi antiterroriste. Une conférence de presse de Jean Castex, Gérald Darmanin et Eric Dupond-Moretti est à suivre en début d'après-midi.

• Sept anciens membres des Brigades rouges ont été interpellés en France à la demande de l'Italie.


• Emmanuel Macron s'exprimera dimanche ou lundi à la télévision sur le calendrier de la levée des restrictions, très probablement dans une interview plutôt que sous forme d'allocution.

Le Parlement européen a approuvé l'accord commercial post-Brexit avec Londres. Cet accord met fin à ce long et douloureux chapitre.


• Deuxième demi-finale de Ligue des champions ce soir entre le PSG et Manchester City. Francetv sport vous présente ce qu'il faut savoir sur ce choc cinq étoiles.