Covid-19 : Joe Biden estime que le Covid-19 fera plus de 600 000 morts aux Etats-Unis

Le nouveau locataire de la Maison Blanche n'avait jamais évoqué un bilan si lourd.

Le président américain Joe Biden lors d\'un discours à la Maison Blanche sur la crise économique, à Washington (Etats-Unis), le 22 janvier 2021.
Le président américain Joe Biden lors d'un discours à la Maison Blanche sur la crise économique, à Washington (Etats-Unis), le 22 janvier 2021. (ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Des prévisions bien sombres. Le président américain Joe Biden a estimé, vendredi 22 janvier, que la pandémie de Covid-19 ferait bien au-delà de 600 000 morts aux Etats-Unis. "Nous sommes à 400 000 morts, et cela devrait atteindre beaucoup plus que 600 000", a déclaré le nouveau locataire de la Maison Blanche, qui n'avait jamais évoqué un bilan si lourd. "Des familles ont faim", a-t-il poursuivi, avant de signer une série de décrets visant à lutter contre la crise alimentaire qui affecte des millions d'Américains. "Nous devons agir", a-t-il martelé. 

 La hausse des hospitalisations se poursuit en France. Les chiffres sont scrutés par les autorités sanitaires et le gouvernement. Santé publique France annonce 23 292 nouveaux cas de contamination en 24 heures en France et des chiffres qui continuent de progresser sur le plan des hospitalisations. Le nombre de malades hospitalisés s'élève au total à 25 872 (+ 173 par rapport à la veille), dont 1 861 ces dernières 24 heures. Et le nombre de patients en réanimation atteint 2 902, un chiffre au plus haut depuis le 10 décembre. Avec 323 nouveaux décès à l'hôpital en 24 heures, le Covid-19 a désormais causé la mort de 72 674 personnes en France depuis le début de l'épidémie. 

La Belgique durcit ses restrictions face à l'épidémie de Covid-19 et les variants du coronavirus. Elle interdit à partir de mercredi tous les voyages non essentiels à l'étranger, y compris au sein de l'UE, jusqu'au 1er mars. La mesure a été annoncée vendredi 22 janvier à l'issue d'un comité de concertation, indique la RTBFParmi les voyages considérés comme non essentiels figurent les voyages touristiques et récréatifs, précise le quotidien. Suivez notre direct. 

  Un cas de variant repéré au Brésil identifié en Allemagne. Un cas de variant du Covid-19 initialement repéré au Brésil a été identifié pour la première fois en Allemagne chez une personne rentrant de ce pays, ont indiqué vendredi les autorités de l'Etat de Hesse (ouest). Cette personne a été testée positive jeudi à ce variant jugé hautement transmissible, alors qu'elle était rentrée le même jour du Brésil en avion, a annoncé à la presse le ministre régional des Affaires sociales, Kai Klose. 

Neuf personnes âgées qui avaient reçu le vaccin Pfizer-BioNTech contre le Covid-19 sont mortes en France. C'est ce qu'a indiqué l'Agence nationale du médicament vendredi. Pourtant, l'agence précise qu'il n'y a pas de lien établi entre leur décès et la vaccination, car ces personnes étaient malades et "sous traitement lourd". "Au regard des éléments dont nous disposons à ce jour, rien ne permet de conclure que ces décès sont liés à la vaccination", a souligné l'ANSM dans son point hebdomadaire sur la surveillance des vaccins. Franceinfo vous explique tout ce qu'il faut savoir sur ces cas de décès post-vaccinaux dans cet article.

Le nombre total de décès provoqués par le Covid-19 en Allemagne a franchi vendredi le seuil des 50 000. C'est ce qu'a annoncé l'institut de veille sanitaire Robert Koch (RKI). Ce chiffre est atteint au moment où le pays a prolongé jusqu'à mi-février son arsenal anti-Covid. L'institut a enregistré un total de 50 642 décès depuis le début de la pandémie à l'hiver 2020. Au total, 859 personnes sont mortes lors des dernières 24 heures, un chiffre en baisse par rapport à la semaine dernière. 

Olivier Véran demande aux Français de ne plus utiliser de masques faits maison. Ils sont jugés insuffisamment filtrants face à l'apparition de nouveaux variants plus contagieux du Covid-19, a indiqué le ministre de la Santé, jeudi sur le plateau du journal de 20 heures de TF1. "Le HCSP (Haut Conseil de la santé publique) recommande aux Français, et c'est la recommandation que je leur fais également, de ne plus utiliser le masque artisanal qu'on a fabriqué chez soi", a déclaré Olivier Véran, qui demande d'éviter également les masques industriels en tissu les moins filtrants (dits "de catégorie 2").

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

00h00 : A minuit, voici un dernier point sur les principaux titres de l'actualité :

La Belgique a décidé d'interdire à sa population les voyages non essentiels hors des frontières à compter de mercredi et jusqu'au 1er mars.

Le variant détecté en Angleterre "pourrait être associé à un niveau de mortalité plus élevé", indique Boris Johnson.

Comment le hashtag #MeTooInceste a émergé sur les réseaux sociaux pour aider les victimes à témoigner

23h54 : L'Etat de New York aura épuisé vendredi ses stocks de vaccins contre le Covid-19, a alerté son gouverneur Andrew Cuomo, exhortant le gouvernement Biden à accélérer les livraisons.

23h50 : Les masques en tissu sont toujours aussi efficaces, même face aux nouveaux variants du coronavirus, car le mode de transmission est le même, a déclaré l'OMS, qui ne prévoit pas de changer ses recommandations.

23h26 : Une vaste campagne de dépistage du Covid-19 sera lancée lundi sur les campus universitaires de Rennes. Il s'agit de détecter le maximum de cas et d'accompagner la reprise progressive des enseignements en présentiel.

23h19 : Bonsoir @Fab. Il y a eu 23 292 cas supplémentaires en France en 24 heures, selon Santé Publique France.

23h19 : Bonsoir, je ne trouve pas le nombre de contaminations ?

22h48 : Bonsoir et merci. En effet, taux de reproduction "R" continue de baisser très légèrement à 1,08 ce jour.

22h48 : Bonjour Robin et merci pour votre travail. Malgré tout , le R régresse un peu non?

22h40 : Les livraisons du vaccin AstraZeneca/Oxford en Europe, sous réserve de son approbation, seront moins importantes que prévu, en raison d'une "baisse de rendement" sur un site de fabrication, a indiqué le groupe britannique à l'AFP.

22h19 : Pour répondre aux nombreuses interrogations autour de la vaccination, France Télévisions vous a proposé son premier live sur la plateforme de streaming Twitch, en compagnie de Samuel Etienne et du docteur Damien Mascret. Vous pouvez regarder la vidéo ici !

22h04 : Chut ! L'Académie nationale de médecine propose de nouveaux réflexes sanitaires pour lutter contre la propagation du Covid-19 : "le port obligatoire du masque dans les transports en commun, où la distanciation physique ne peut être respectée, doit s’accompagner d’une précaution très simple : éviter de parler et de téléphoner".

21h14 : Bonsoir @Henriette. Depuis le mois de décembre, plusieurs variants potentiellement plus contagieux, ou moins sensibles à la réponse immunitaire, font leur apparition. Voici ce que l'on sait.

21h13 : Bonsoir, puisque vous parlez du variant anglais pouvez m'expliquer simplement de quoi il s'agit, je n'y comprends plus rien dans tous ces variants 🤔 merci beaucoup.

21h06 : Avec 323 nouveaux décès à l'hôpital en 24 heures, le Covid-19 a désormais causé la mort de 72 674 personnes en France (hôpital et Ehpad) depuis le début de l'épidémie, selon les données de Santé publique France.

21h05 : Les hospitalisations, y compris en service de réanimation, pour cause de Covid-19 ont continué de progresser. Santé publique France annonce 2 902 patients en réanimation (+36 par rapport à jeudi), dont 270 entrées dans ces services qui accueillent les cas les plus graves, lors des dernières 24 heures. Ce chiffre est au plus haut depuis le 10 décembre.

20h50 : Bonsoir . D'après l'agence Reuters, citée par Le Figaro : le prix payé par l'Europe serait de 15,5 euros par dose pour le vaccin Pfizer-BioNTech. Pour chaque personne vaccinée (deux doses), le coût reviendrait donc à 31 euros. À titre de comparaison, un vaccin contre la grippe coûte entre 6 et 10 euros.

20h48 : Combien coûte le vaccin ?? Personne n'en parle !!!

20h39 : 963 139 personnes ont été vaccinées à ce jour en France, soit 139 572 personnes de plus en 24 heures (record journalier).

20h31 : "Les livraisons se font en flacons. Le sujet du nombre de doses par flacon ne change rien pour l'industriel. Il doit honorer ses engagements", a déclaré le secrétaire d'Etat français aux Affaires européennes, Clément Beaune, sur BFMTV, alors que l'industriel a annoncé vouloir adapter ses livraisons pour tenir compte du nombre plus élevé de doses disponibles par flacon.

20h27 : Paris demande à Pfizer "d'honorer ses engagements" de livraisons de vaccins.

20h09 : Le patron du géant du luxe Richemont, le milliardaire sud-africain Johann Rupert (70 ans), a réussi à se faire vacciner en Suisse... bien qu'il ne soit pas encore éligible, a rapporté le quotidien suisse Tages-Anzeiger, ce qui a fait sourciller les élus locaux.

20h01 : A 20 heures, voici un nouveau point sur les principaux titres de l'actualité :

La Belgique a décidé d'interdire à sa population les voyages non essentiels hors des frontières à compter de mercredi et jusqu'au 1er mars.


#HANDBALL La France se rapproche des quarts de finale après son succès sur l'Islande (28-26).


A compter de dimanche, un test PCR sera obligatoire pour les voyageurs européens arrivant en France par avion ou par ferry. En revanche, les automobilistes et les voyageurs qui prennent le train ne seront pas concernés.

Un cas du variant brésilien pour la première fois identifié en Allemagne. Il s'agit d'une personne qui vient de rentrer de ce pays. Suivez notre direct.

Déjà placée en vigilance orange aux vents violents, la Corse-du-Sud est désormais aussi concernée par une alerte "vagues-submersion" à partir de ce soir, 21 heures.

19h34 : Cette décision vise à endiguer la propagation du coronavirus et des variants récemment apparus. Sont interdits "les voyages de loisirs ou d'agrément, il y aura des contrôles aux frontières avec des amendes", a précisé, à la chaîne de télévision RTBF, Elio Di Rupo, le président de la région wallonne. Les travailleurs frontaliers ne sont pas concernés.

19h29 : La Belgique a décidé d'interdire à sa population les voyages non essentiels hors des frontières à compter de mercredi et jusqu'au 1er mars.

19h04 : L'Organisation mondiale de la santé et Pfizer-BioNTech ont annoncé un accord qui doit permettre de fournir 40 millions de doses du vaccin anti-Covid-19 du géant pharmaceutique au système Covax, à destination des pays défavorisés.

18h55 : "Il n'y a pas de relation de causalité directe entre la diminution du nombre de doses livrées la semaine du 18 janvier et l'autorisation d'utilisation de la 6e dose par l'Agence européenne du médicament", a aussi assuré le laboratoire.

18h55 : Le laboratoire Pfizer répond sur la polémique autour de la sixième dose du vaccin. "Les commandes portent sur des quantités de doses et non de flacons (...). Les professionnels de santé en charge de la vaccination ont reçu les informations nécessaires pour permettre l'extraction de cette 6e dose", assure le laboratoire, dans un communiqué.

18h40 : Sept joueurs de l'effectif de Saint-Etienne touchés par le Covid-19 seront indisponibles pour le derby contre Lyon en Ligue 1, dimanche au stade Geoffroy-Guichard, a annoncé Claude Puel, l'entraîneur des Verts. Le président du club, Roland Romeyer, a également été testé positif.

18h22 : Le variant identifié en Angleterre, plus contagieux, semble en outre être lié à une plus forte mortalité, a déclaré Boris Johnson. "Il semble également maintenant qu'il existe des preuves que le nouveau variant, le variant qui a été identifié pour la première fois à Londres, et le sud-est (de l'Angleterre), peut être lié à un degré plus élevé de mortalité", a déclaré le Premier ministre.

18h11 : A 18 heures, voici un nouveau point sur les principaux titres de l'actualité :

A compter de dimanche, un test PCR sera obligatoire pour les voyageurs européens arrivant en France par avion ou par ferry. En revanche, les automobilistes et les voyageurs qui prennent le train ne seront pas concernés.

Un cas du variant brésilien pour la première fois identifié en Allemagne. Il s'agit d'une personne qui vient de rentrer de ce pays. Suivez notre direct.

#PRESSE Le journal L'Equipe revient en kiosques demain. L'intersyndicale a décidé de suspendre la grève démarrée il y a 14 jours. Mais le mouvement social, lui, n'est pas terminé, assure-t-elle.

Les épreuves de spécialité du nouveau baccalauréat, prévues en mars, sont annulées au profit du contrôle continu, a annoncé Jean-Michel Blanquer. "C'est une décision qui enlève un poids", estime Sophie Vénétitay, secrétaire générale adjointe du Snes-FSU.

Déjà placée en vigilance orange aux vents violents, la Corse-du-Sud est désormais aussi concernée par une alerte "vagues-submersion" à partir de ce soir, 21 heures.

17h53 : Début de polémique en Espagne. Le journal 20 Minutes (en espagnol) rapporte que 16 responsables politiques, "de droite comme de gauche", ont pu être vaccinés alors qu'ils ne font pas partie des publics prioritaires. Leurs excuses risquent de ne rien arranger : "Moi, je ne voulais pas", s'est par exemple défendu le conseiller santé du gouvernement de Ceuta.

17h32 : A Bali, on ne rigole pas avec les masques. Les autorités locales de l'île indonésienne ont trouvé une parade pour faire respecter la règle : elle oblige le contrevenant... à faire des pompes. Le tarif est le suivant : 15 pompes s’il est mal placé sur le visage, et 50 pompes pour ceux qui n’en portent pas du tout. Reportage de France 2.




17h23 : Laurent Rochut, le directeur de la Factory (Avignon) a une idée pour que le monde de la culture ne se fasse pas oublier. Il propose d'ouvrir tous les théâtres de France, en même temps, pendant une heure, de 15 heures à 16 heures, le samedi 30 janvier. "C'est juste une façon de manifester, d'appeler au secours, notre intention n'est absolument pas d'appeler à l'insurrection", explique-t-il. Tous les détails sur cette "opération théâtres ouverts" dans cet article.



(AFP)

17h13 : Un premier cas de variant brésilien identifié pour la première fois en Allemagne. Il s'agit d'une personne qui vient de rentrer en avion de ce pays, rapportent les autorités de l'Etat de Hesse (ouest). Elle a été testée positive, hier, à ce variant jugé hautement transmissible.

16h59 : De plus en plus pro-vaccins, les pays européens ? C'est en tout cas ce qui ressort d'un sondage YouGov publié ce matin. "Le changement le plus important a peut-être eu lieu en France", note l'institut. Seulement 32% des Français déclaraient qu'ils prendraient le vaccin mi-novembre. Ils sont désormais 46%. Soit un bond de 14 points.

16h51 : Après le musée des Offices jeudi, c'est un autre lieu symbolique qui s'apprête à rouvrir à Florence (Italie). La célèbre cathédrale de la ville va de nouveau accueillir du public à partir de lundi, annoncent les services culturels de la capitale de la Toscane dans un communiqué.

La cathédrale et sa coupole dessinée par Brunelleschi seront ouvertes du lundi au vendredi, conformément aux dispositions du gouvernement permettant la réouverture des monuments et musées dans les régions classées à risque modéré.



(AFP)

15h42 : La fête est finie. La police britannique a dû intervenir hier soir pour faire stopper un mariage auquel participaient 400 convives dans une école de Londres, et alors même que le Royaume-Uni est reconfiné. Les festivités se déroulaient derrière les fenêtres occultées de l'école juive orthodoxe pour filles Yesodey Hatorah, dans le nord de la capitale, précise Scotland Yard dans un communiqué. Les organisateurs sont passibles d'une amende de 10 000 livres (11 200 euros).

15h36 : Cette fois, pas de risque. L'ensemble de l'équipage du porte-avions Charles-de-Gaulle va être vacciné, avant de partir en mission dans l'océan Indien, mi-février. "Tout le monde en comprend bien évidemment les raisons", déclare la ministre des Armées, Florence Parly, dans une interview à Var Matin. Souvenez-vous : près des deux tiers de l'équipage du porte-avions avaient été contaminés à bord l'an dernier.

15h09 : "Le ciel sanitaire nous tombe sur la tête."

Ce sont les mots du député PCF de Seine-Maritime Sébastien Jumel après la découverte d'un cluster à l'hôpital de Dieppe. A ce jour, 174 soignants de l'établissement ont contracté le virus et 170 malades du Covid-19 y sont soignés. L'élu demande sur franceinfo "une mobilisation exceptionnelle de l'Etat".

15h01 : Quelques éléments de réponse, MarieA. La volonté du gouvernement est d'exempter les travailleurs frontaliers qui font des allers-retours réguliers, et eux prennent davantage la voiture ou le train que l'avion. C'est d'ailleurs ce que redit au Point une source au Quai d'Orsay : "Nous n'avons pas les moyens d'exercer un contrôle dans les trains, et il faut préserver les 340 000 travailleurs frontaliers…".

15h00 : Existe t il une explication pour ne pas exiger de test pour les personnes arrivant par voiture ou train en France? Je ne vois pas pourquoi cette différence de traitement!

14h49 : Les limites de la technique. La télévision suédoise a dû s'excuser après une erreur de sous-titrage automatique. Le logiciel a en effet mal compris un accent régional... et a traduit "Covid-19" par "Korven-19", qui signifie "la saucisse 19".

14h24 : 9 000 habitants d'un des quartiers les plus pauvres et densément peuplés de Hong Kong sont contraints de rester chez eux cette nuit, dans le cadre du premier confinement ordonné par les autorités depuis le début de la pandémie. Cette mise en quarantaine, qui concerne 150 immeubles, interdit à toute personne y vivant de quitter son domicile (à moins de présenter un test négatif).

14h23 : C'est pour cette raison que les autorités allemandes ont durci, jusqu'à mi-février, l'arsenal anti-Covid. Masques obligatoires dans les commerces et transports publics, télétravail, fermeture maintenue des restaurants et cafés...

14h15 : Nettement moins touchée par la première vague du printemps que ses voisins, l'Allemagne est cette fois frappée de plein fouet par la seconde. Avec 859 morts ces dernières 24 heures, le pays vient de franchir les 50 000 décès du Covid-19.

15h10 : "Je me réjouis de cette annonce qui a trop tardé."

Charles-Ange Ginesy applaudit des deux mains la mise en place d'une obligation de présenter un test PCR négatif à l'entrée sur le territoire français. "On a besoin de ces mesures-là pour un meilleur contrôle", estime sur franceinfo le président du département des Alpes-Maritimes, qui a une frontière commune avec l'Italie.