DIRECT. Coronavirus : 166 décès en 24 heures en France, soit 24 760 depuis le début de l'épidémie

Les cartes de synthèse de suivi de l’épidémie montrent une évolution importante samedi : les tensions hospitalières en région Paca diminuent, ce qui entraîne le passage de l’ensemble de ses départements du orange au vert, sur la carte de synthèse.

Le service de réanimation dédié au Covid-19 à la clinique Ambroise Paré à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), le 28 avril 2020.
Le service de réanimation dédié au Covid-19 à la clinique Ambroise Paré à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), le 28 avril 2020. (JULIE LIMONT / HANS LUCAS / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Le coronavirus a tué depuis le 1er mars 24 760 personnes en France, dont 166 au cours des dernières 24 heures, selon le dernier bilan de la direction générale de la santé, communiqué samedi 2 mai à 20 heures. La tension dans les services de réanimation s'est encore un peu allégée avec 51 personnes en moins. Plus de 25 800 personnes sont hospitalisées pour une infection Covid-19. Quatre régions (Ile-de-France, Grand Est, Auvergne Rhône Alpes, Hauts de France) regroupent à elles seules 72% des cas hospitalisés.

 Un rebond en Italie après la prise en compte de morts hors hôpital. La péninsule a annoncé samedi le plus important nombre de décès en 24 heures depuis le 21 avril, avec 474 morts. Ce rebond intervient deux jours avant le début du processus de déconfinement du pays, mais s'explique par la prise en compte de 282 morts survenues en avril qui n'avaient pas été comptabilisées. Il s'agit de personnes décédées hors du milieu hospitalier en Lombardie, a expliqué la région du nord du pays, la plus touchée par la pandémie. Ce sont désormais près de 29 000 personnes (28 710) qui ont été tuées par le coronavirus dans la péninsule, premier pays frappé de plein fouet en Europe.

 Le port du masque obligatoire dans les transports publics en Espagne. Le chef du gouvernement, Pedro Sanchez, a annoncé l'instauration de cette mesure à partir de lundi, pour éviter un rebond des contagions de nouveau coronavirus, alors que le pays entame son déconfinement progressif. Plus de 25 000 morts ont été recensés en Espagne, avec 276 décès supplémentaires imputés au coronavirus au cours des dernières 24 heures. Selon le ministère de la Santé espagnol, le total du nombre de victimes s'établit à 25 100 dans le pays depuis le début de l'épidémie. Le nombre total de contaminations est passé de 215 216 à 216 582, soit une progression de 1 366 nouveaux cas.

 L'état d'urgence sanitaire prolongé en France. Il sera donc en vigueur jusqu'au 24 juillet. En outre, le projet de loi présenté en Conseil des ministres donne des précisions sur la mise en quarantaine et le placement à l'isolement. "La mise en quarantaine ne pourra être rendue obligatoire que lors de l'arrivée sur le territoire français", a affirmé le ministre de la Santé, Olivier Véran.

 Le casse-tête de la réouverture des écoles. Le gouvernement est sous pression pour clarifier les modalités concrètes du déconfinement, notamment le casse-tête de la réouverture des écoles et la polémique sur la vente des masques. La "majorité des écoles" maternelles et élémentaires seront au rendez-vous du 11 mai, a affirmé Jean-Michel Blanquer au Figaro, avec un maximum de 15 enfants par classe. Mais certains maires ne veulent pas en entendre parler.

Des restrictions levées aux Etats-Unis. Malgré des bilans quotidiens toujours lourds, les Etats américains avancent dans la levée des mesures de restriction. Et ce, alors que le régulateur du médicament (FDA) a autorisé en urgence un antiviral expérimental, le remdesivir, qui d'après lui peut doper le rétablissement des malades. Pays le plus lourdement frappé avec près de 65 000 morts, les Etats-Unis totalisent plus de 30 millions de demandes d'allocation chômage depuis la mi-mars, un record historique.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CORONAVIRUS

13h30 : Bonjour France Info, j'habite dans un département rouge, peut-on aller dans un département vert pour travailler ? De la même façon ma soeur habite dans un département orange, peut-elle aller travailler dans un département vert ?

13h30 : #ONVOUSREPOND Bonjour France Info, j'habite dans un département rouge, peut-on aller dans un département vert pour travailler ? De la même façon ma soeur habite dans un département orange, peut-elle aller travailler dans un département vert ?

13h25 : Soulagement pour les personnes qui prennent un traitement contre l'hypertension. Selon trois études publiées hier dans le New England Journal of Medicine, ces derniers n'augmentent pas le risque de contracter le Covid-19 ou d'en développer des formes sévères, comme on l'explique dans cet article.

13h06 : C'est l'histoire d'une lune de miel confinée en plein Paris et d'un mariage hors du commun. Thomas et Samane se sont dits "oui" dans la cour de leur immeuble il y a une semaine. Un moment partagé en direct devant une centaine d'invités connectés.




13h00 : "Nous allons d'ailleurs le faire dans des conditions qui ne sont pas des conditions commerciales mais avec des prix qui seront des prix coûtant, c'est-à-dire que nous vendrons sans marge ces produits."

La "quasi totalité des masques" chirurgicaux qui seront vendus, à partir de lundi 4 mai dans les grandes surfaces en France, le seront "à prix coûtant", a assuré, aujourd'hui sur franceinfo, le délégué général de la Fédération du commerce et de la distribution (FCD), Jacques Creyssel. Il a ajouté que les masques à usage unique coûteront "moins d'un euro, et en pratique, de l’ordre souvent de 60 centimes".

12h49 : Depuis le début du confinement, les défis sportifs, les visioconférences sportives, les groupes Facebook ou WhatsApp exclusivement dédiés à éviter la solitude dans sa pratique sportive fleurissent. On compte ainsi en centaines de milliers de personnes les gens qui suivent les hashtags consacrés (#samedisport ou #handstandchallenge par exemple) et réservent leur temps quotidien d'activité physique à un défi sportif sur les réseaux sociaux, comme l'explique francetvsport.

12h35 : C'est le moment de vous partager les articles les plus consultés sur notre site actuellement.

Un premier cas d'infection naturelle d'un chat a été détecté en France, a annoncé aujourd'hui l’école Vétérinaire d’Alfort (EnvA) annonce dans un communiqué.

Aux Etats-Unis, berceau de la culture de la célébrité, les internautes se rebellent contre des stars, moquées et pointées du doigt pour leur train de vie luxueux, jugé indécent en pleine crise sanitaire et économique.


Découvrez la carte de France du déconfinement du vendredi 1er mai.

12h33 : Un premier cas d'infection naturelle d'un chat a été détecté en France, a annoncé aujourd'hui l’école vétérinaire d’Alfort (EnvA) dans un communiqué. Elle conseille aux personnes malades du Covid-19 de limiter les contacts étroits avec leur chat, de porter un masque en sa présence et de se laver les mains avant de le caresser, même si les risques de transmission de la maladie au chat semblent faibles.



(DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP)

12h23 : L'annonce de l'interdiction de tout événement qui regroupe plus de 5 000 personnes avant septembre a semé le doute. Mais le peloton se raccroche à la reprise de l'entraînement et espère que le Tour de France 2020 aura bien lieu.

12h05 : C'est l'heure de déjeuner, c'est également l'heure de faire le point sur l'actualité.

La SNCF a perdu "à peu près 2 milliards d'euros de chiffre d'affaires" depuis le début de la crise liée au coronavirus, a annoncé son PDG aujourd'hui.

"La pratique du sport en club pourra se faire en accueillant dix personnes en extérieur" à partir du 11 mai, a affirmé aujourd'hui sur franceinfo la ministre des Sports Roxana Maracineanu.

La carte de confinement dévoilée hier par Jérôme Salomon montre le reclassement de neuf départements : l'Aisne, le Calvados, le Cher, la Dordogne, la Haute-Corse, le Lot, la Nièvre, l'Oise et le Tarn. Aucun de ces départements n'est donc plus classé rouge. Découvrez la carte.

Un soldat de la Légion étrangère, blessé au Mali, a succombé à ses blessures, annonce l'Elysée aujourd'hui.

12h10 : "L'emploi, c'est une vraie question, j'ai commencé à m'en ouvrir auprès des organisations syndicales. Si la reprise est lente et que nous produisons moins de trains que par le passé, il ne sera pas anormal ou illogique d'ajuster le niveau d'emploi au volume d'activité."

Même s'il a assuré que le groupe "tient bien", Jean-Pierre Farandou a également avancé de possibles suppressions d'emplois. Il craint "un endettement trop important" à la sortie de la crise.

11h56 : Hier, le quotidien Les Echos annonçait une perte de 3 milliards d'euros pour la SNCF. Ce matin sur France Inter, le PDG Jean-Pierre Farandou estime que le groupe a perdu "à peu près 2 milliards d'euros de chiffre d'affaires". "Le moment venu, nous en parlerons avec notre actionnaire principal qui est l'Etat. Il faudra qu'on en parle parce que les déficits se creusent et la dette va augmenter", a-t-il ajouté.

11h54 : L'Espagne compte désormais 216 582 cas de coronavirus, annonce le ministre de la Santé. Le nombre de morts a, lui, augmenté de 276 en une journée, passant 24 824 vendredi à 25 100 aujourd'hui.

11h33 : "L'accusation parfaitement légitime de la vedette déconnectée du réel, à la fortune 'scandaleuse' en ces temps de crise, se rencontre chez beaucoup d'entre nous, mais plus rarement chez les fans, consommateurs de la célébrité et souvent admirateurs de cette richesse ostentatoire."

Si une bonne partie des gens tournent le dos aux stars confinées dans leur grande maison, une autre ne réagit pas forcément de la même façon. "Notre soif de contenus people plus ou moins absurdes ou divertissants n'a pas disparu avec le coronavirus", écrit ma collègue Marie-Adélaïde Scigacz dans cet article.

11h26 : Aux Etats-Unis, berceau de la culture de la célébrité, les internautes se rebellent contre des stars, moquées et pointées du doigt pour leur train de vie luxueux, jugé indécent en pleine crise sanitaire et économique. Selon un journaliste culture pop de The Atlantic, "les célébrités n'ont jamais été aussi incapables de divertir".

11h18 : Vous avez de la toux et de la fièvre ? Vous êtes peut-être atteint du Covid-19. Dans ce cas, restez bien chez vous, limitez vos contacts avec d'autres personnes et appelez votre médecin. Si vos symptômes s'aggravent (difficultés respiratoires, essoufflement), appelez sans attendre le 15. Voici l'ensemble des gestes à adopter pour vous protéger et protéger les autres du Covid-19.




11h03 : "Il ne faut pas laisser croire aux Français que tous les petits écoliers vont reprendre le chemin de l'école, tout simplement parce que ce n'est pas possible si on veut respecter correctement les normes sanitaires"


La maire de Nantes (Loire-Atlantique) Johanna Rolland (PS) a prévenu aujourd'hui sur France Inter qu'il ne serait "pas possible" que tous les enfants retournent à l'école le 11 mai et que la rentrée ne pourra être que "progressive".

10h56 : #ONVOUSREPOND Bonjour @Elfy57, @Mercure et @Caroline. Vous avez dû passer à côté de notre article sur la maladie inflammatoire qui touche des enfants et dont le lien avec le coronavirus semble de plus en plus probable. Les symptômes de cette maladie ressemblent à ceux d'une pathologie connue, mais très rare : la maladie de Kawasaki. Pour l'instant, on ne compte que 20 cas en France.

10h56 : #ONVOUSREPOND BonjourBravo pour la continuité pédagogique! De votre service d’information.....Je me demande pourquoi nous n’entendons plus parler de cette maladie qui touche les enfants( kawasaki?)?Serait ce la re ouverture des écoles qui guérit subitement les enfants?

10h56 : #ONVOUSREPOND Bonjour, je suis relativement choquée du peu d'intérêt qu'on semble porter à cette maladie grave qui commence à affecter les enfants. J'espère surtout qu'on ne nous cachera rien à ce niveau et l'entêtement du gouvernement à ouvrir les écoles maternelles dans 2 semaines me paraît fortement incompréhensible. Vive l'économie et tant pis pour la santé!