Des hôtels réquisitionnés pour loger les soignants

Malgré la peur et la fatigue, les soignants ne lâchent rien. Des hôtels sont réquisitionnés pour des internes, venus aider un établissement de Fontainebleau (Seine-et-Marne).

Dans une ville endormie, à Fontainebleau (Seine-et-Marne), cette gérante d'hôtel prépare un service un peu particulier. En temps normal, à 7h, la salle du petit déjeuner est pleine à craquer. Là, la gérante prépare des sachets avec un pain au chocolat, des madeleines, etc. Ses clients sont des internes venus prêter main forte à l'hôpital de la ville. "On essaye de faire en sorte que dès le matin, ils soient bien dans leurs baskets et passent une bonne journée", avoue-t-elle.

Rendre les gens fiers

D'abord fermé, son hôtel a dû rouvrir, réquisitionné par la préfecture. Sur 86 chambres, sept sont pour le moment équipées. Pour une étudiante en cinquième année de médecine qui s'est portée volontaire, c'est une aubaine d'avoir une chambre payée par la préfecture. Elle est là pour au moins un mois. "Ce n'est pas un sacrifice mais c'est pour les malades et la famille, ils seront fiers de ce que j'ai fait". L'hôtel accueillera jusqu'à une vingtaine de soignants.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'hôtel Grand Colon à Madrid a été transformé en hôpital. 
L'hôtel Grand Colon à Madrid a été transformé en hôpital.  (GABRIEL BOUYS / AFP)